Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ATLANTIA

27.000EUR
-0.04% 
Ouverture théorique 27.120

IT0003506190 ATL

MIL données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    26.940

  • clôture veille

    27.011

  • + haut

    27.040

  • + bas

    26.860

  • volume

    1 419 483

  • valorisation

    22 296 MEUR

  • capital échangé

    0.17%

  • dernier échange

    19.04.18 / 17:35:18

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter ATLANTIA à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ATLANTIA à mes listes

    Fermer

Aéroport de Nice-ADP réfléchit, Ardian candidat

Reuters17/02/2016 à 18:01
 (Actualisé avec Macron) 
    PARIS, 17 février (Reuters) - Aéroports de Paris  ADP.PA  
n'a pas encore pris de décision quant à une offre sur l'aéroport 
de Nice, dont la privatisation partielle est attendue sous peu, 
a déclaré mercredi le PDG d'ADP Augustin de Romanet. 
    Il a aussi confirmé ne pas envisager de candidature pour 
l'aéroport de Lyon. 
    L'Etat souhaite vendre cette année 60% de ses participations 
dans chacun des deux aéroports, une opération qui pourrait lui 
rapporter au total jusqu'à 1,5 milliard d'euros.   Le 
ministre de l'Economie Emmanuel Macron, en marge d'une 
conférence, a réaffirmé mercredi que l'appel d'offres devait 
être lancé d'ici la fin du mois de février. 
    Le fonds d'investissement Ardian a de son côté confirmé sa 
candidature pour les deux aéroports. 
    S'agissant de celui de Nice, le fonds précise dans un 
communiqué qu"Ardian Infrastructure sera accompagné 
d'investisseurs locaux et internationaux de premier plan" et 
qu'il annoncera prochainement la composition de son consortium. 
    Selon une source au fait du dossier, confirmant une 
information publiée sur le site internet de BFM Business, Ardian 
sera associé à Changi Airport, concessionnaire de l'aéroport de 
Singapour, très bien noté par la société de conseil spécialisée 
Skytrax. 
    Ardian est présent dans les infrastructures aéroportuaires 
en tant qu'actionnaire de référence de l'aéroport de Londres 
Luton et de F2i Aeroporti (gestionnaire des aéroports de Milan, 
Naples, Turin). 
    Le PDG d'ADP a assuré qu'il ne voulait pas transformer 
l'aéroport de Nice en simple "hub" de correspondances si son 
groupe l'emportait, préférant le développer comme une 
destination à part entière en s'appuyant sur l'activité 
économique et touristique de la Côte d'Azur.   
    "Il est possible qu'on présente une offre mais ce n'est pas 
pour le moment arrêté", a dit Augustin de Romanet lors d'une 
conférence de presse de présentation des résultats annuels 
d'ADP.   
    De nombreux groupes et fonds d'investissement spécialisés 
dans les infrastructures ont d'ores et déjà manifesté leur 
souhait de participer aux enchères pour l'un et/ou l'autre des 
deux aéroports. 
    Des offres sont notamment attendues de groupes comme 
l'italien Atlantia  ATL.MI , opérateur de l'aéroport de Rome, et 
l'australien Macquarie  MQA.AX , des fonds Global Infrastructure 
Partners ou Industry Funds Management.  
    Le groupe espagnol d'infrastructures Ferrovial  FER.MC  
s'est allié, selon des sources, à la société d'investissement 
Meridiam.   
    Vinci  SGEF.PA , la Caisse des dépôts et Predica, filiale 
d'assurance du Crédit agricole  CAGR.PA  ont formé un consortium 
pour participer à ces privatisations, tandis que le fonds Cube 
s'est allié à l'aéroport de Genève pour les enchères sur 
Lyon-Saint Exupéry. 
    Outre l'Etat et la Chambre de commerce et d'industrie de 
Nice (25%), l'aéroport de Nice est détenu par le conseil 
régional de la région PACA (5%), le conseil général des 
Alpes-Maritimes (5%) et la métropole Nice-Côte d'Azur (5%). 
     
    Le communiqué d'Ardian : 
    http://bit.ly/1XxKs2U 
 
 (Cyril Altmeyer, Matthieu Protard et Yann Leguernigou, édité 
par Jean-Michel Belot) 
 

Valeurs associées


Mes listes

valeur

dernier

var.

16.41 +1.17%
1.6 +0.63%
7 0.00%
0.555 -1.77%
31.9 0.00%
1.314 +1.70%
1.266 +0.25%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.