Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

AerCap pas pressé d'acheter des avions après le rachat d'ILFC

Reuters23/12/2013 à 23:14

AERCAP PAS PRESSÉ D'ACHETER DES AVIONS APRÈS LE RACHAT D'ILFC

par Tim Hepher et Sara Webb et Conor Humphries

(Reuters) - AerCap est devenu l'une des forces dominantes du secteur de l'aviation civile après avoir accepté de racheter le numéro deux du crédit-bail aéronautique, mais son directeur général a déclaré lundi qu'il n'était pas pressé de participer à la récente vague de nouvelles commandes d'avions.

AerCap a annoncé la semaine dernière avoir conclu un accord avec American International Group pour le rachat de sa filiale ILFC (International Lease Finance Corp) pour 5,4 milliards de dollars (3,92 millions d'euros), confortant la position de numéro deux de la location d'avions d'ILFC, derrière GECAS, la branche financière de General Electric.

Aengus Kelly, directeur général d'AerCap, a déclaré à Reuters que la priorité du groupe basé aux Pays-Bas serait d'absorber ILFC et de gérer son gros portefeuille, qui comprend un carnet de commandes d'avions de prochaine génération, tout en rétablissant sa note de crédit en catégorie d'investissement.

"Nous chercherons en premier lieu à faire émerger la valeur que nous avons crée avec cette opération et à réduire la dette dans notre bilan", a-t-il dit lors d'un entretien téléphonique.

"La question, ce n'est pas de vouloir ou non faire des commandes, mais si nous n'obtenons pas le bon prix, comme par le passé, nous serons très prudents quant à l'utilisation de nos fonds propres et ne le dépenserons pas là où nous ne pensons pas obtenir un retour approprié en termes de risque/rendement."

Standard and Poor's a annoncé la semaine dernière son intention d'abaisser la note de crédit d'AerCap, de BBB- à BB+, la ramenant ainsi en catégorie spéculative, après l'annonce de l'accord de rachat d'ILFC.

Aengus Kelly a affirmé qu'AerCap comptait rétablir sa dette en catégorie d'investissement.

Interrogé sur le temps que cela devrait prendre, il a dit: "L'opération ne sera pas bouclée avant avril ou mai 2014, il faudra donc montrer des résultats financiers pendant environ deux ans après finalisation, je dirais."

Alors que de nombreuses compagnies aériennes et de crédit-bail ont placé des commandes auprès d'Airbus (groupe EADS) et Boeing, leur assurant sept ou huit années d'activité, la dernière fois qu'AerCap a lancé une commande directe date de 2007 et le groupe a surtout acheté des appareils à des compagnies aériennes pour leur proposer en crédit-bail.

Juliette Rouillon pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.