1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actionnariat salarié: de grandes disparités entre entreprises du SBF 120
Newsmanagers22/07/2013 à 12:30

(NEWSManagers.com) -

La nouvelle édition de l'étude sur l'actionnariat salarié des grands groupes cotés français réalisée par la plate-forme indépendante Debory Eres confirme bien l'avance française en Europe. En chiffres, le taux de démocratisation (ou pourcentage des salariés actionnaires par rapport au nombre de salariés) atteint 49,1 % en France tandis que la moyenne en Europe se fixe à 28,2 %. En outre, selon l'étude, le nombre d'actionnaires salariés en Europe a cessé d'augmenter l'an dernier. Et il est resté stable en France. " Ainsi, en 2011 et 2012, le nombre de salariés actionnaires est resté dans l'Hexagone fixé à 3,8 millions de personnes" , indique Debory Eres. D'un côté, le pourcentage d'entreprises ayant proposé de nouveaux plans lors des deux dernières années a baissé en passant de 43,8 % à 40 %. D'un autre, le taux de démocratisation a diminué d'une année à l'autre, en passant de 51,5 % à 49,1 %. Enfin, la capitalisation détenue par les salariés s'est élevée à 52 milliards d'euros l'an dernier, en baisse de plus de 22 % par rapport à l'année précédente.

Debory Eres signale également de grandes différences entre les entreprises du CAC40 et celles du NEXT80. L'étude portant sur l'actionnariat salarié des entreprises du SBF120 de 2005 à 2012, la plate-forme a défini quatre types d'entreprises en fonction du nombre d'opérations réalisées et du pourcentage de capital détenu par les salariés. D'où il ressort notamment que " 13% des entreprises du SBF120 (25% du CAC40) ont une très forte culture d'actionnariat salarié avec plus de 7% du capital détenu par les salariés ou plus de 6 opérations ont été réalisées depuis 2005. A l'opposé, 35% (10% du CAC40) n'ont aucune culture d'actionnariat" .

Par ailleurs, l'année 2012 a confirmé que 25% environ des entreprises du SBF120 réalisent des opérations d'actionnariat salarié avec une plus forte proportion dans les entreprises du CAC40. " Depuis 2005, 47% en moyenne des entreprises du CAC40 ont ouvert le capital à tous leurs salariés contre seulement 15% de leurs homologues du NEXT80, indique Debory Eres. Enfin, 23% des entreprises du SBF120 (40% des entreprises du CAC40 et 11% des entreprises du NEXT80) ont ouvert le capital à l'ensemble de leurs salariés .

(*) Basée sur des données publiques et des informations issues de l'EFES (Fédération Européenne de l'Actionnariat Salarié), l'étude analyse l'actionnariat salarié des entreprises du SBF120 de 2005 à 2012.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 1REK1
    22 juillet11:02

    Et quel est le pourcentage de baisés parmi les actionnaires salariés? c à dire qui ont perdu plus de 50% de leur investissement, ORA et consort...!!!!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer