Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AB INBEV

85.21EUR
+1.57% 
Ouverture théorique 85.21

BE0974293251 ABI

Euronext Bruxelles données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    84.19

  • clôture veille

    83.89

  • + haut

    85.21

  • + bas

    84.18

  • volume

    1 943 801

  • valorisation

    144 281 MEUR

  • capital échangé

    0.11%

  • dernier échange

    22.06.18 / 17:39:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    80.10

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    90.32

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur AB INBEV

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter AB INBEV à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AB INBEV à mes listes

    Fermer

ABInBev augmente le bénéfice malgré les Etats-Unis

Reuters06/05/2015 à 13:23

* Bénéfice légèrement supérieur aux attentes * Volumes de ventes globalement en recul * La bière haut de gamme tire les résultats au Brésil et en Chine (Actualisé avec précisions sur les résultats, cours de Bourse) par Philip Blenkinsop BRUXELLES, 6 mai (Reuters) - Anheuser-Busch InBev ABI.BR , premier brasseur mondial, a enregistré au premier trimestre un bénéfice légèrement plus élevé que prévu en compensant la contraction des volumes, en particulier aux Etats-Unis, par des hausses de prix et une répartition des ventes plus favorable aux bières plus chères, notamment au Brésil et en Chine. Les volumes se sont globalement contractés de 1,2%, principalement en raison du recul de 6,0% des ventes aux débits de boissons aux Etats-Unis, qui avaient fortement progressé au cours de la même période l'an dernier dans un souci d'accroissement des stocks avant des négociations sociales. Les ventes des marques les plus coûteuses ont néanmoins progressé, en particulier Budweiser (+6,2%), davantage consommée en dehors qu'à l'intérieur des Etats-Unis, notamment au Brésil et en Chine. L'action, qui avait abandonné plus de 10% depuis mi-avril en raison du redressement de l'euro, gagne plus de 2,5% à 107,5 euros vers 10h45 GMT, soit l'une des plus fortes hausses de l'indice européen Eurofirst 300. L'excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) a progressé de 11,1% à base comparable à 3,97 milliards de dollars (3,53 milliards d'euros). Les analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un Ebitda à 3,93 milliards de dollars. "L'essentiel du résultat est dû à une tarification très forte au Brésil", a commenté Trevor Stirling, analyste chez Bernstein Research. REDRESSEMENT ATTENDU AUX USA En mettant l'accent sur les bières haut de gamme, AB InBev est parvenu à braver le ralentissement des principaux marchés émergents. Au Brésil, deuxième marché mondial en termes de bénéfice, les ventes de bière n'ont quasiment pas évolué mais le brasseur belge a réussi à dégager un chiffre d'affaires par hectolitre en hausse de 11%. Le directeur financier Felipe Dutra a précisé que cette progression était due pour environ huit points à l'inflation mais que le reste provenait d'un basculement de la consommation au profit de Budweiser et des marques, nouvellement lancées sur le marché, Corona et Skol Beats Senses. AB InBev juge que la croissance du secteur des bières haut de gamme devrait lui permettre de faire progresser son chiffre d'affaires de 5% à 9% au Brésil en 2015. Il pense toutefois disposer d'une faible marge de progression en termes de volumes puisque 2014 a été marquée au Brésil par la Coupe du monde de football. En Chine, AB InBev a vendu plus de bière malgré un marché moins porteur. Là encore, son accent mis sur les bières haut de gamme, dont il contrôle plus de la moitié du marché local, a entraîné une hausse de 10% de son chiffre d'affaires par hectolitre dans ce pays, où l'inflation est inférieure à 2%. Le propriétaire des marques Budweiser, Corona et Stella Artois dit s'attendre à un redressement du marché cette année aux Etats-Unis et à une poursuite de la croissance au Mexique. (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Valeurs associées

+1.57%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.