1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

À WALL STREET-Netflix va donner le ton pour les "techs"
Reuters21/01/2018 à 17:09

    par Noel Randewich 
    SAN FRANCISCO, 21 janvier (Reuters) - Les investisseurs vont 
avoir lundi les yeux tournés vers Netflix  NFLX.O , dont les 
résultats trimestriels devraient leur donner des indications sur 
la capacité des poids lourds du secteur technologique à répondre 
à leurs attentes après avoir porté Wall Street à des records. 
    De grandes entreprises comme Microsoft  MSFT.O , Apple 
 AAPL.O , Alphabet  GOOGL.O  et Amazon  AMZN.O  ont brillé 
depuis le début de l'année à la Bourse de New York, les 
investisseurs pariant sur une solide croissance de leurs 
bénéfices justifiant des valorisations qui n'avaient plus été 
aussi élevées depuis 10 ans dans le secteur technologique. 
    Netflix, qui publiera ses résultats après la clôture lundi, 
a ainsi vu son cours de Bourse grimper de près de 15% en 
seulement 13 séances en 2018, contre une hausse d'environ 5% 
pour le Standard & Poor's-500  .SPX , l'indice de référence des 
investisseurs. 
    Le titre du spécialiste de la vidéo à la demande sur 
internet avait déjà bondi de 53% en 2017 dans un contexte plus 
général d'enthousiasme pour les entreprises de la Silicon 
Valley. 
    "Netflix va être un bel indicateur avancé de l'appétit pour 
le risque autour de ces valeurs de croissance à volatilité 
élevée", dit Joel Kulina, trader chez Wedbush. "Les moteurs de 
Netflix lui sont particulièrement propres mais si cette valeur 
peut répondre aux attentes, il n'y a aucune raison pour que 
l'ensemble du marché ne puisse pas continuer à aller plus haut." 
    Le groupe de Los Gatos, en Californie, est confronté à une 
concurrence croissante liée à l'irruption de géants comme Amazon 
dans la vidéo et aux initiatives de médias plus traditionnels 
pour répondre aux nouveaux usages des consommateurs. Les 
investisseurs restent néanmoins optimistes à son sujet. 
     
    QUELLES CONSÉQUENCES DE LA RÉFORME FISCALE? 
    L'action se traitait dernièrement à Wall Street 95 fois le 
bénéfice attendu sur les 12 prochains mois, contre un ratio de 
44 pour AMC Entertainment  AMC.N  ou de 14 pour Time Warner 
 TWX.N , selon les données de Thomson Reuters. 
    Après avoir gagné plus de 45% au cours des 12 derniers mois, 
l'indice S&P-500 du secteur technologique  .SPLRCT  se traite 
plus de 19 fois le bénéfice attendu, un pic depuis 2008. 
    Signe que les investisseurs sont prêts à payer de fortes 
primes pour ce genre de titres, Phil Blancato, directeur général 
de Ladenburg Thalmann Asset Management à New York, a récemment 
aidé un client à réaliser un investissement pour ses 
petits-enfants consistant à acheter pour 1,5 million de dollars 
(1,23 million d'euros) d'actions Facebook  FB.O , Amazon, Apple, 
Netflix et Alphabet, maison-mère de Google. 
    "Je lui ai dit 'vous êtes fou' mais il a été très direct, il 
voulait des actions FAANG", raconte Phil Blancato, en utilisant 
un sigle largement utilisé à Wall Street pour désigner en un 
même ensemble ces poids lourds des nouvelles technologies. 
    Les analystes s'attendent en moyenne à une progression de 
15,9% des bénéfices des entreprises du secteur technologique 
cotées au S&P-500 au quatrième trimestre, contre une hausse de 
12,2% anticipée pour l'ensemble de l'indice. 
    Les investisseurs sont aussi impatients d'entendre les 
dirigeants d'entreprise préciser les conséquences attendues sur 
leurs bénéfices de la réforme fiscale adoptée en décembre aux 
Etats-Unis, qui va abaisser le taux de l'impôt sur les sociétés 
de 35% à 21%. 
    Apple a annoncé mercredi qu'il allait payer environ 38 
milliards de dollars de taxe exceptionnelle sur sa trésorerie 
placée à l'étranger et les investisseurs attendent désormais de 
connaître le montant des fonds que le groupe de Cupertino va 
rapatrier sur les 252 milliards de dollars qu'il détient à 
l'étranger. Ces fonds rapatriés pourraient servir à gonfler le 
dividende et les rachats d'actions ou à des acquisitions. 
  
    Apple publiera ses résultats trimestriels le 1er février, 
comme Amazon et Alphabet. Facebook aura présenté les siens la 
veille. 
 
 (Bertrand Boucey pour le service français) 
  
 

Valeurs associées

Index Ex -0.15%
NASDAQ 0.00%
NASDAQ 0.00%
NASDAQ 0.00%
NASDAQ 0.00%
NASDAQ 0.00%
NASDAQ 0.00%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer