Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

A suivre aujourd'hui... SAINT-GOBAIN
information fournie par AOF30/07/2021 à 07:52

(AOF) - Saint-Gobain a vu son résultat net, part du groupe, être multiplié par 5 à 1,298 milliard d'euros. Le résultat d’exploitation du spécialiste des matériaux de construction a atteint un nouveau record à 2,376 milliards d’euros, soit +53% à données comparables. La marge d’exploitation a progressé à un nouveau plus haut historique de 10,7% (après le record de 10,0% au second semestre 2020), contre 7,6% au premier semestre 2019.

A données comparables, le chiffre d'affaires a progressé de 11,9% par rapport au premier semestre 2019, dont +9,0% au premier trimestre et +14,7% au deuxième trimestre.

En 2021, le groupe vise désormais une très forte progression du résultat d'exploitation à un nouveau plus haut historique sur l'ensemble de l'année avec, au second semestre 2021, un résultat d'exploitation proche du précédent record du second semestre 2020 à structure et taux de change comparables.

Benoit Bazin, Directeur Général de Saint-Gobain, a déclaré : " Les performances records du premier semestre 2021 dépassent encore celles du second semestre 2020. Ces succès témoignent des changements positifs profonds opérés dans notre organisation avec " Transform & Grow " – simplicité, agilité et proximité clients – grâce à des équipes extrêmement engagées qui ont su se mobiliser partout dans le monde en cette période sans précédent. Ils témoignent également de changements structurels dans nos marchés qui devraient afficher une croissance accélérée sur les prochaines années. Avec 5,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires cédé ou signé depuis fin 2018, le groupe poursuit l'optimisation de son périmètre ".

AOF - EN SAVOIR PLUS

Une filière bois prometteuse pour le secteur de la construction

Le bois permet de réduire l'empreinte carbone du secteur de la construction de 25 %. L'énergie nécessaire à la fabrication de bois scié est de 350 kWh/m3, contre 700 kWh/m3 pour le béton ou 46.000 kWh/m3 pour l'acier. Le projet « Wood Up », situé dans le treizième arrondissement de Paris, dont la livraison est prévue en 2022, sera le premier à bénéficier entièrement d’une ossature en bois. De nouveaux acteurs se positionnent sur ce matériau. Ainsi, le promoteur REI Habitat, labellisé bois de France, accueille désormais à  49% de son capital Axa IM Real Assets, avec l’objectif de devenir le numéro un de la construction bois en France. Le potentiel est élevé car le territoire français est recouvert à 30% de forêts. Toutefois la filière est encore très morcelée, avec l’intervention de1.200 scieries.

D’autres matériaux comme le chanvre, la paille, la brique de terre ou la terre coulée sont de plus en plus utilisés dans une approche plus responsable.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.54%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 30/07/2021 à 07:52:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.