Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

A suivre aujourd'hui... ALTEN
AOF27/04/2021 à 07:54

(AOF) - L'activité d'Alten a reculé de 1,3% à 681,1 millions d'euros au premier trimestre 2021, pénalisée par la France où elle a chuté de 12,7%. Elle a en revanche progressé de 6,8% à l'International. A périmètre et change constants, l'activité a décru de 9,6%, dont de 15,3% en France et de 5,6% hors de France. La reprise de l'activité, perceptible au dernier trimestre 2020, s'est confirmée début 2021. Progressivement, le taux d'activité s'améliore pour atteindre 90 % en mars 2021. Au premier trimestre 2021, il s'est établi à 88,5 % versus 89,8 % l'an passé.

Les secteurs de l'Automobile et de l'Aéronautique Civil restent fortement impactés par la crise sanitaire. La reprise est progressive dans ces deux secteurs. Le Ferroviaire/Naval, la Défense & Sécurité, les Sciences de la Vie et l'Industrie sont en croissance depuis le début d'année.

" L'intensité de la reprise dépendra évidemment de l'évolution de la crise sanitaire mais le retour de la croissance organique pourrait intervenir dès le troisième trimestre 2021 " a indiqué Alten à propos de ses perspectives.

Dans le même temps, Alten continuera à se renforcer dans des secteurs et activités stratégiques en poursuivant sa stratégie de croissance externe ciblée afin d'accélérer son développement. 

3 acquisitions ont déjà été réalisées en 2021 : au UK/Finlande : une société spécialisée dans le conseil et la formation Agile (revenus de 9,5 millions d'euros, 65 consultants); en Allemagne : une société spécialisée en Conseil en Ingénierie (principalement dans le secteur Automobile) (chiffre d'affaires : 10 millions, 90 consultants) et en France : une société spécialisée dans la transformation et digitalisation des systèmes d'information (revenus : 37 millions, 280 consultants).

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points clés

- Leader européen du conseil en technologies créé en 1988, intervenant dans l'ingenierie et R&D externalisées et les systèmes d'information et réseaux internes ;

- Chiffre d'affaires de 2,3 Mds€ réparti entre la France pour 39 % et l'international, bien diversifié entre l'Amérique du nord, l'Allemagne, la Scandinavie ou l'Ibérie...;

- Portefeuille de clients équilibré entre la mobilité pour 17 %, l'aéronautique et spatial pour 12 %, l'énergie pour 12 %, la distribution et le secteur public pour 12 %, les sciences de la vie pour 9 %, la finance et l'assurance pour 9 %, les télécoms pour 7 % et les média pour 7 % ;   

- Modèle économique :

                  - présence sous la marque Alten dans les prestations à forte   marge (consulting, R&D, work packages...), le reste du cycle de services (formation, support client...) étant assuré par des filiales     spécialisées,

                  - répartition de l'offre entre « core business » (études en amont et        conception) et « solutions » (conseil, expertise et support) ;

                  - croissance réalisée à près de 80 % en interne et fondée sur le capital humain - 85 % des salariés étant ingénieurs ou consultants et Alten étant le 1er recruteur d'ingénieurs en France,

                  - croissance externe exclusivement à l'international ;

- Capital ouvert, le fondateur Simon Azoulay, président directeur général du conseil d'administration de 9 membres, étant minoritaire avec 14,92 % des actions ;

- Situation financière très saine, avec des capitaux propres à 58 % du bilan et une trésorerie élevée de plus de 220 M€ .

Enjeux

- Attente d'une nouvelle ambition après le plan stratégique 2019-2021 :           

                  - dépasser la taille critique de 4 000 ingénieurs en Allemagne, Inde et                   Amérique du Nord, et de plus de 2 000 ingénieurs dans les 10 autres pays,      

                  - développer les « Delivery Centersear-Shore et Off-Shore » sur 4 pays ;

- Innovation fondée sur la création de valeur ajoutée chez le client par  « work package » ou contribution directe à sa R&D, sur la mise en réseau des laboratoires partenaires et sur l'extension des savoir-faire en gestion de projets complexes « CMMI » (position de leader mondial) ;

- Stratégie environnementale saluée par les agences de rating et résumée en 3 points -être un groupe accélérateur de carrière, stimulateur d'innovation et responsable :

                  - baisse des déplacements des salariés (80 % des émissions de CO2 du groupe) et efficacité énergétique des bâtiments,

                  - archivage des données, déploiement du « green code » contre  l'obésité des logiciels,

                  - 4 % de la R&D sur les énergies renouvelables et l'efficacité       énergétique ;

- Activité portée par l'externalisation des dépenses de R&D, attendue à 240 Mds€ en 2022, et par les facilitations réglementaires et fiscales aux entreprises de nouvelles technologies ;

- Poursuite de la rotation du portefeuille après 9 acquisitions et 3 cessions en 2020.

Défis

- Gestion du capital humain en France marquée par les difficultés à recruter et maintenir les compétences ;

- Indicatifs clés du secteur liés aux salaires (essentiel des charges d'exploitation) : évolution des effectifs, temps de mission des consultants et taux de facturation (supérieur à 90 %) ;

- Spéculations récurrentes sur la cession de la position de 9,2 % dans Ausy ;

- Réduction des différences de marge opérationnelle entre pays, la France l'Espagne et l'Allemagne étant les plus rentables ;

- Spéculations récurrentes sur la cession de la position de 9,2 % dans Ausy ;

- Impact de la pandémie : recul de 11 % du chiffre d'affaires 2020 ;

- Réaction à la pandémie : focus sur la génération de trésorerie et ciblage de la croissance externe sur les secteurs industriels hors automobile et aéronautique ;

- Anticipations 2021 : poursuite d'une croissance externe ciblée et retour à la croissance organique suspendue à l'évolution sanitaire, surtout pour l'automobile et l'aéronautique.

Des emplois menacés

Selon les prévisions du Syndicat professionnel des acteurs du numérique (Syntec Numérique), le recul de l'activité devrait atteindre 4,6% pour l'ensemble de l'année 2020. Néanmoins la fin d'année a été plus clémente pour les professionnels. La situation s'est légèrement améliorée depuis septembre, au niveau des appels d'offres et du carnet de commandes.

Les acteurs du conseil en technologies auront particulièrement souffert en 2020, en enregistrant une chute de 12,3% de leur activité. Ils sont, en effet, très présents dans deux secteurs particulièrement impactés par la crise sanitaire, l'aéronautique civile et l'automobile. C'est dans le conseil en technologies que le risque de suppressions d'emplois est le plus important. Syntec Numérique évalue à 10.000 les postes en danger sur ce créneau.

Très prudents, les professionnels s'attendent à un rebond de 1% pour le secteur en 2021. 

Valeurs associées

Euronext Paris +1.11%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 27/04/2021 à 07:54:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer