Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

A Plus Finance étoffe son offre

Newsmanagers16/11/2011 à 16:45
(NEWSManagers.com) - La société de gestion A Plus Finance s'apprête à lancer A Plus Evolution 11, un nouveau Fonds Commun de Placement dans l'Innovation (FCPI). Avec une originalité : l'équipe de gestion qui intervient dans les domaines du e-business, des technologies industrielles ou de l'environnement va se positionner " en amont du cycle de développement" . Concrètement, elle se focalisera sur des entreprises dites innovantes " dès la phase d'amorçage pour les accompagner dans la période essentielle comprise entre la validation du potentiel du projet et la génération de chiffre d'affaires."
Créé en 1998 et spécialisée dans le capital investissement, A Plus Finance creuse donc son sillon dans son métier d'origine. Via le lancement régulier de FCPI ou de Fonds d'investissement de proximité (FIP), la maison gère d'ores et déjà 375 millions d' actifs, dont plus de 60 millions dans sa stratégie d' investissement en obligations convertibles. Cette gestion obligataire donne d' ailleurs un poids de plus en plus important aux FIP compte tenu du succès de l'offre de la maison.
Dans la continuité, la société lève actuellement des capitaux auprès des institutionnels dans le cadre d'un FCPR 100% obligataire et dont l'objectif est d'atteindre les 100 millions d'euros.
Par ailleurs, la société de gestion mène depuis deux ans une stratégie de diversification, consciente que l'attrait fiscal ? élément moteur pour les souscripteurs des FCPI/FIP - ne serait pas forcément pérenne? Aussi a-t-elle développé une activité immobilière via la gestion d'OPCI. " Actuellement, nous avons l'agrément pour deux OPCI" , précise Fabrice Imbault, directeur associé en charge du développement. Mais là encore, A Plus Finance a anticipé les limites du placement, notamment dans son offre retail. " L'OPCI à destination de la clientèle des particuliers aura du mal à trouver sa place, prédit Fabrice Imbault, car il entre en concurrence directe avec les Sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) très bien implantées. Aussi, notre choix s'est porté vers des OPCI fonctionnant en " club deal" , dédiés à des investisseurs professionnels comme des family offices." Ces structures, ajoute-t-il, voient dans l'OPCI un outil patrimonial affichant un intérêt tant sur le plan fiscal que pour la transmission des biens. Dans ce cadre, A Plus Finance vient d'être retenu par un établissement de cette nature et investit via un de ces OPCI dans des biens commerciaux. L'objectif de ce produit est d'atteindre les 30 à 40 millions d'euros. Selon nos informations, un nouvel OPCI serait en préparation avec un investisseur institutionnel, qui devrait atteindre cette fois les 70 millions d'euros.
D'autre part, A Plus finance ne néglige pas le troisième " moteur" de ses activités : celui de la multigestion. La société compte faire ainsi progresser l'encours de 50 millions d'euros investi dans des fonds de fonds en les distribuant de manière beaucoup plus large.

Enfin, la société intervient dans le financement du cinéma à travers des Sofica. A ce titre, elle gère 15 millions d'euros dans plus de 75 ?uvres audiovisuelles et films. La société de gestion finalise actuellement la levée de sa quatrième Sofica.

Elodie Witting

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.