1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

A Brégançon, Macron et Poutine campent sur leurs positions sur la Syrie
Reuters19/08/2019 à 18:39

    BORMES-LES-MIMOSAS, Var, 19 août (Reuters) - Emmanuel Macron
et Vladimir Poutine ont campé sur leurs positions lundi sur la
Syrie, le président français réclamant le respect du
cessez-le-feu face à un chef d'Etat russe, allié du régime de
Damas, assurant que la Russie resterait engagée jusqu'à la fin
de son combat contre les "terroristes". 
    "Un gros travail a été fait ensemble depuis plusieurs mois"
entre la France et la Russie, a souligné le chef de l'Etat
français lors d'une déclaration à la presse au Fort de Brégançon
(Var) avant un entretien avec le chef du Kremlin. "Nous avons
avancé sur le rapprochement des formats de négociations (...)
mais je dois bien le dire, notre préoccupation aujourd'hui est
profonde sur la situation qui est vécue à Idlib".
    "La population civile à Idlib vit sous les bombes, des
populations innocentes, en particulier des enfants, sont tuées
et il est impérieux (...) que le cessez-le-feu acté à Sotchi
soit pleinement respecté car aujourd'hui les attaques menées par
le régime conduisent à tuer des innocents et des civils", a-t-il
ajouté. 
    Située dans le nord-ouest de la Syrie, la province d'Idlib,
dernière enclave tenue par des troupes rebelles syriens et des
groupes djihadistes, est bombardée depuis plus de trois mois par
l'artillerie du régime et de son allié russe, causant plusieurs
dizaines de victimes. Quinze civils, dont six enfants, ont
notamment été tués vendredi selon l'Observatoire syrien des
droits de l'homme (OSDH).   
    "Il y a eu plusieurs tentatives d'attaquer notre base
aérienne depuis la zone d'Idlib, c'est pour cela que nous
appuyons les efforts de l'armée syrienne qui visent à mettre fin
à cette menace terroriste et couper toutes les activités
terroristes dans cette zone d'Idlib", a souligné Vladimir
Poutine. "Le travail contre les terroristes dans cette zone sera
poursuivi jusqu'à sa fin". 

 (Clotaire Achi avec Marine Pennetier à Paris, édité par
Elizabeth Pineau)
 

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • childer4
    25 août16:39

    Bon binLi campement c'est terminè ,Li canon di navaronne ,elles ont attrapés li hoquette...?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer