1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

40000 € de taxis de la patronne de l'INA : Fleur Pellerin réagit fermement
Le Parisien27/04/2015 à 20:13

40000 € de taxis de la patronne de l'INA : Fleur Pellerin réagit fermement

La «maladresse» d'Agnès Saal, la patronne de l'INA épinglée pour une note exorbitante de taxi, n'est pas du goût de la ministre de la Culture. Fleur Pellerin a rappelé lundi dans un communiqué «son attachement très ferme à l'exemplarité des dirigeants des organismes publics placés sous sa tutelle». Concernant les «frais de déplacement privés de la présidente» de l'Institut national de l'audiovisuel, la ministre de la Culture «a immédiatement demandé le remboursement intégral, qui est en cours».

Le Figaro a révélé qu'Agnès Saal, nommée après le départ de Mathieu Gallet à Radio France a dépensé la bagatelle de 40 915 euros de frais de taxis auprès de la compagnie G7 en seulement dix mois. Sur les 7800 € de taxis facturés le week-end, les trois-quarts ou les deux-tiers ont été dépensés pour des déplacements privés. Et ce n'est pas tout : si la note est aussi salée, c'est parce que Agnès Saal avait communiqué son code de réservation à son fils qui en a largement profité. Il a dépensé 6700 euros pour ses trajets personnels.  «C'est une maladresse, j'en reconnais la responsabilité et j'ai immédiatement remboursé ces frais», a assuré la patronne de l'INA.

Des suites à cette affaire?

Sauf que cette affaire fait tâche, après la polémique provoquée par le devis mirobolant de la réfection du bureau de Mathieu Gallet à Radio France. Pas certain que Fleur Pellerin se contente de l'acte de contrition d'Agnès Saal. La ministre «a demandé au Contrôle général économique et financier (CGEFI) son analyse et ses recommandations pour les suites qu'il conviendrait éventuellement de donner», est-il écrit dans le communiqué.

Par ailleurs, indépendamment de ces révélations et pour «donner des directives claires à l'ensemble des dirigeants relevant de son ministère», la ministre dit avoir engagé à la mi-mars «la définition d'un encadrement et d'un contrôle plus efficaces» de ce type de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

57 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • bordo
    29 avril11:39

    Et l'article 40 du code de procédure pénale qui prévoit qu'un agent public est tenu de signaler à M. le Procureur de la République tout fait délictueux, pour lesquels celui-ci peut décider ou non de poursuivre.

    Signaler un abus

  • lhonderm
    29 avril10:46

    Article 432-15Le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public, un comptable public, un dépositaire public ou l'un de ses subordonnés, de détruire, détourner ou soustraire un acte ou un titre, ou des fonds publics ou privés, ou effets, pièces ou titres en tenant lieu, ou tout autre objet qui lui a été remis en raison de ses fonctions ou de sa mission, est puni de dix ans d'emprisonnement et d'une amende de 1 000 000 €......

    Signaler un abus

  • 1V27TB
    28 avril17:05

    il ne faut pas réagir fermementil faut la virerde toute façons elle ne sert à rien

    Signaler un abus

  • nicog
    28 avril14:15

    40000 Eur pour 200j, ça fait 200 Eur/j soit environ 200 km/j pour la patronne ? Il y a forcément une carambistouille. Et on ne sait que ce qui a été révélé.... On sait maintenant pourquoi les impots continuent de monter. Vidage immédiat.

    Signaler un abus

  • versail1
    28 avril12:41

    Je n'appelle pas cela une maladresse.Elle aurait due être renvoyée immédiatement.france exemplaire?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

41.625 -3.29%
5269.92 -2.03%
1.13023 0.00%
25.525 -3.95%
2.21 -0.32%

Les Risques en Bourse

Fermer