1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

35 heures : les Français favorables à un assouplissement du temps de travail
Le Parisien04/09/2015 à 08:54

35 heures : les Français favorables à un assouplissement du temps de travail

Selon deux sondages, les Français se prononcent majoritairement pour une réforme du travail qui assouplirait les rapports entre salariés et entreprises, un souhait des entreprises que le gouvernement essaie maladroitement de présenter à son camp. 71% des Français se disent « tout à fait » ou « plutôt » prêts à ce que les entreprises fixent la durée du temps de travail au moyen d'accords avec les salariés, relève le baromètre du CSA pour Les Échos et Radio classique (1) qui paraît ce vendredi. Et les amitiés partisanes n'y changent rien : 61% des sympathisants de gauche sont pour, comme 83% de ceux qui votent à droite. Surtout, 67% des salariés du privé estiment qu'il faut lancer cette réforme.

Ce baromètre confirme l'enquête réalisée par Odoxa pour BFM business et Challenges, publiée jeudi (2), selon laquelle 75% des personnes interrogées se déclarent favorables à « une réforme du code du travail » et 64% à « la création d'un contrat de travail plus flexible ». Ils jugent à 57% que rendre plus flexible le contrat de travail faciliterait la création d'emplois.

La semaine dernière, Manuel Valls avait recadré Emmanuel Macron après que ce dernier avait estimé que les 35 heures étaient l'une des «fausses bonnes idées» de la gauche. Peut-être la fausse bonne idée du ministre de l'Économie avait-elle été de tenir ces propos devant le Medef la veille de l'ouverture de l'université d'été du PS, à La Rochelle, où il a d'ailleurs été sifflé par contumace.

Si les partis politiques de gauche se disent opposés à une réforme supplémentaire du temps de travail, même 53% des sympathisants écologistes et 49% de ceux du Front de Gauche se rangent désormais à cette évolution. « Mais il faut que de soir avec l'accord des salariés. Toutes les personnes interrogées ne mesurent peut-être pas concrètement quelles seraient les conséquences dans leur cas particulier », affirme au quotidien ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

10 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M1263659
    04 septembre21:10

    Je ne connais personne autour de moi sur 1800 personnes, que je côtoie, prête à travailler plus... pour gagner ...que dalle!puisqu'ils ont inventé les heures complémentaires_ non majorées bien sûr!!!C'est juste pour faire avaler la pilule à venir !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer