Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

2021 : Groupama Asset Management confiant sur les actions
AOF25/11/2020 à 10:47

(AOF) - Selon un phénomène d'«élastique conjoncturel» assez puissant, Groupama Asset Management table sur un retour aux niveaux de croissance d'avant crise sanitaire, à l'horizon de septembre 2021 Outre-Atlantique, de décembre 2022 en Zone euro.

Concernant les marchés boursiers, les niveaux de valorisation sont dans l'ensemble élevés,en absolu. Mais en comparaison aux autres classes d'actifs et aux taux sans risque, la classe d'actifs demeure attrayante. "Nous conservons une lecture constructive des marchés actions, compte tenu de leur orientation positive à moyen terme. Le mouvement d'élastique conjoncturel et de rattrapage de la consommation des ménages à l'issue des mesures de confinement, devraient soutenir la progression des marchés boursiers" précise Gaëlle Malléjac, directrice des investissements chez Groupama Asset Management.

Pour 2021, le potentiel de rebond des actions semble plus important en Europe qu'Outre-Atlantique dans la mesure ou les économies "physiques" (industrielles et cycliques, plutôt caractéristiques du Vieux Continent) seront plus sensibles au rattrapage que les économies "digitales" (davantage caractéristiques des Etats-Unis).

Sur les marchés actions, l'équipe sélectionne des valeurs bénéficiant de tendances structurellement favorables, portées notamment par l'innovation ou une croissance de niche.

"Nous identifions des sociétés à fort potentiel dans les secteurs de l'innovation (IT, spécialistes du numérique, du hardware ou de la 5G), de la santé et des biotechnologies ou encore des infrastructures (utilities, biens d'équipement) qui ont un grand rôle à jouer dans les transitions environnementale et numérique et vont être soutenus par les plans de relance", détaille Gaëlle Malléjac.

Les valeurs cycliques qui seront sensibles à l'impact positif du déconfinement sont également repondérées en portefeuille depuis l'été dernier. Il s'agit d'entreprises européennes issues par exemple des secteurs de la construction, de la chimie, de l'automobile et qui bénéficieront de l'effet de report, partiel ou total, des achats de consommation des agents économiques.

"Enfin, nous identifions aussi des opportunités sur les valeurs exposées aux marchés émergents, en particulier asiatiques et chinois. Nous ciblons des valeurs sensibles à la consommation (automobile, luxe, spiritueux). Dans une optique moyen terme, nous favorisons les entreprises présentant des business modèles à l'échelle locale ou multi-locale plutôt que globale. Ces valeurs seront moins sensibles aux risques sur les chaines d'approvisionnement et aux enjeux environnementaux et bénéficieront du retour à la régionalisation des échanges. Cet aspect structurel sera de plus en plus déterminant" conclut Gaëlle Malléjac.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer