Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

2020, une année dont on se souviendra longtemps
TrackInsight06/01/2021 à 15:03

Semaine du 28 au 31 Décembre 2020

Avec la Saint Sylvestre, les marchés actions américains ont mis un terme à une année chaotique en signant de nouveaux records. Les investisseurs peuvent remercier les banques centrales et les gouvernements pour leurs injections de liquidité sans précédent. Le S&P 500 a encore gagné +1.43% durant la dernière semaine de 2020, affichant ainsi une performance de +16.26% sur l'année, en dépit de l'impact socio-économique de la crise sanitaire. Le Dow Jones a enregistré un bond hebdomadaire de +1.35% (+7.24% sur l'année) tandis que le Nasdaq progressait un peu plus modestement (+0.65%) mais affichait la performance annuelle la plus stupéfiante (+43.64%), reflétant clairement la suprématie des acteurs majeurs de la tech. Contrairement aux semaines précédentes, les petites capitalisations ont rétrogradé face aux grandes valeurs (Russell 2000 en baisse de -1.45% sur les derniers jours de l'année, mais en hausse +18.36% sur 2020).

Tous les secteurs S&P ont fini la semaine dans le vert à l'exception notoire de l'énergie (-0.43%) qui, ironie du sort, a aussi été le plus mauvais investissement en 2020, perdant plus de 37%, alors que les technologies de l'information ont bondi de 42% dans le même temps. Les autres gagnants de 2020 ont été les biens de consommation discrétionnaire (+32.07%), les services de communication (+22.18%), et les matériaux de base (+18.10%). Curieusement, la santé ne se classe finalement qu'en cinquième position (+11.43%, bien en-dessous de la performance affichée par l'indice large).

La grosse déception sera venue des marchés actions européens. Bien qu'ils aient encore un peu profité de la dernière semaine de décembre (MSCI EMU : +0.37% WTD, EuroStoxx 600 : +0.77% WTD), cela ne leur aura pas permis d'effacer complètement les pertes enregistrées au premier trimestre. Globalement, ils finissent malheureusement dans le rouge (MSCI EMU et Eurostoxx 600 en perte cumulée de -2.73% et -4.04% respectivement sur 2020).

A l'inverse, les marchés asiatiques se sont mieux comportés dans l'ensemble, certains faisant aussi bien que leur pairs américains, clôturant même l'année en fanfare (Nikkei : +2.95% WTD, +16% YTD; Shanghai Composite : +2.25% WTD, +13.87% YTD; Nifty 50 : +1.69% WTD, +14.9% YTD).

Du côté des taux d'intérêt, les rendements des emprunts d'Etat n'ont pas quasiment bougé, le 10 ans américain cotant +0.93% (un point de base de moins que la semaine précédente, mais quasiment deux fois en dessous du niveau observé un an auparavant).

Les marchés de crédit ont en revanche bénéficié de la faveur des investisseurs. Les obligations de notation "investissement" ont gagné +0.20% sur la semaine en Europe, et +0.57% aux Etats-Unis. Les titres à haut rendement ont également rebondi de +0.11% en Europe, et de +0.53% outre-Atlantique. La dette émergente a suivi le mouvement haussier en prenant +0.43% (en devises locales). 2020 aura été un bon cru pour tous les segments de la dette d'entreprise (meilleure performance réalisée par les titres américains IG avec une progression de presque 10%, la moins bonne étant celle des obligations à haut rendement européennes qui n'ont engrangé que 1.5%).

Enfin, l'or a clôturé à $1,895.1 l'once (+0.81% sur la semaine, mais plus de 22% de progression en 2020) dans un contexte de dollar affaibli (EUR-USD en hausse hebdomadaire de +0.43%, et annuelle de +9.6%) et de stimulus fiscal renforcé.

Trouvez et comparez plus de 6000 ETFs avec nos outils gratuits :

Poursuivez votre lecture : https://www.trackinsight.com/en/weekly-flow-report/2021-01-01/global

2020, une année dont on se souviendra longtemps

2020, une année dont on se souviendra longtemps

2020, une année dont on se souviendra longtemps

2020, une année dont on se souviendra longtemps

2020, une année dont on se souviendra longtemps

2020, une année dont on se souviendra longtemps

2020, une année dont on se souviendra longtemps

2020, une année dont on se souviendra longtemps

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer