1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

2000 à 4000 camions ont défilé contre l'écotaxe, sans incidents
Le Parisien16/11/2013 à 18:40

2000 à 4000 camions ont défilé contre l'écotaxe, sans incidents

Plusieurs milliers de camions ont défilé au ralenti samedi contre l'écotaxe, dont ils réclament l'abandon, créant de sérieux ralentissements autour des grandes villes mais sans violences ni incidents. Plusieurs autoroutes ont notamment été coupées.

Le ministère de l'Intérieur a dénombré 2100 poids-lourds au pas, dont 230 rien qu'en Ile-de-France. L'Organisation des Transporteurs Routiers Européens (OTRE), à l'origine du mouvement, en a comptabilisé 4000.

Les cortèges ont convoyé vers Strasbourg, Toulouse, Bordeaux, Marseille, Lyon, Lille et en Ile-de-France autour du marché de gros de Rungis (Val-de-Marne), s'arrêtant sous les portiques de la société Ecomouv installés pour la collecte de l'écotaxe - mais prenant soin de les épargner. Plus d'une centaine de poids-lourds s'étaient d'ailleurs donné rendez-vous devant le siège d'Ecomouv à Augny, dans la banlieue de Metz, «le symbole de cette taxe» pour les manifestants.

En Bretagne, où la contestation est née, 115 camions (selon la police) se sont retrouvés près des restes du portique de Lanrodec (Côtes d'Armor), détruit le 3 novembre par des manifestants, bloquant la circulation sur la RN12. A Seclin dans le Nord, les manifestants ont cassé le cadenas du portail permettant d'accéder au portique pour y accrocher une banderole «L'écotaxe, la mort du transport», selon le président de la branche régionale du syndicat.

VIDEO. Mobilisation de transporteurs en Bretagne

Peu avant 16 heures, la plupart des mouvements ont pris fin et les opérations escargot qui avaient perturbé le trafic aux abords des grandes villes étaient en cours de résorption ou totalement achevées.

L'OTRE, qui représente les petites entreprises du secteur (3.000 adhérents), était la seule à mobiliser samedi.

Retrouvez le déroulé de cette journée de mobilisation :

16 heures. Les opérations escargot prennent fin dans la plupart des régions.

14h30. Une centaine de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

96 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M352653
    17 novembre13:53

    Remaniement au sein du gouvernement : THOMAS FABIUS ministre du budget

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer