Le procès antitrust d'AT&T-Time Warner fixé en mars 2018

LE PROCÈS ANTITRUST D'AT&T-TIME WARNER FIXÉ EN MARS 2018

WASHINGTON (Reuters) - Un tribunal fédéral de Washington a fixé jeudi au 19 mars la date du procès demandé par le département de la Justice pour empêcher l'opérateur télécoms AT&T de mettre la main sur Time Warner pour 85 milliards de dollars (72 milliards d'euros).

Cette date représente un compromis entre celle du 20 février que demandait AT&T et celle du 7 mai souhaitée par le gouvernement fédéral.

Le juge Richard Leon a dit s'attendre à livrer son verdict en avril ou mai mais pas avant le 22 avril, date limite prévue par AT&T et Time Warner pour finaliser leur projet de mariage.

L'accord de fusion stipule qu'AT&T devra verser une compensation de 500 millions de dollars à Time Warner si l'acquisition n'est pas finalisée avant cette date.

"Le 22 avril n'est pas réaliste", a dit le juge Leon jeudi avant de fixer au 21 décembre une nouvelle audience préparatoire au procès.

AT&T, le deuxième opérateur de téléphonie mobile aux Etats-Unis, et le géant des médias et du cinéma Time Warner ont annoncé leur rapprochement en octobre 2016 mais le département de la Justice (DoJ) a attendu le mois dernier pour le contester, au motif que la concurrence dans la télévision payante s'en trouverait affaiblie.

Le sujet a pris une tournure politique depuis que Donald Trump avait critiqué le projet de fusion pendant la campagne électorale de 2016, sur fond d'attaques répétées contre CNN, la chaîne d'information continue qui appartient à Time Warner.

Le président à redit son opposition à la fusion le mois dernier. "Je pense que cela va faire monter les prix, je ne pense pas que ce soit une bonne chose pour le pays", avait-il dit au lendemain de la décision du DoJ.

(Diane Bartz, Véronique Tison pour le service français)

L'article sur boursorama.com
© 2018 Thomson Reuters. All rights reserved. Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.