Debrief Bourse du 29 décembre : Le CAC achève l'année 2017 sur un gain de 9,26%

Dernière séance de l'année pour le marché parisien !  Il n'y aura finalement pas eu de coup de pouce de fin d'année pour permettre au CAC40 de renouer avec les +10% annuelle de performance.  L'indice phare de la place parisienne clôture sur une baisse de 0,5% à 5315 points. L'année 2017 aura quand mémé été un bon millésime, avec une hausse de 9,26% sur l'année malgré un essoufflement de la tendance haussière depuis plusieurs semaines, en témoigne le fait qu'il perde -1,58% sur décembre.

Du coté des valeurs, Maison du Monde termine l'année en beauté avec un gain de plus de  3% qui se solde par une progression annuelle de plus de 50%, deux fois mieux que son indice de référence. La hausse du jour est à mettre sur le compte de Berenberg qui a maintenu sa recommandation Acheter et relevé son objectif de cours de 45 à 47,50 euros sur le titre. Le bureau d'études salue l'"excellent" business model mis en place par Maisons du Monde et la perspective d'une croissance à deux chiffres de son activité au-delà de 2020.

Meilleure performance du CAC, Accor reste entouré après avoir annoncé avoir reçu plusieurs lettres d'intention de la part d'investisseurs intéressés par une partie du capital d'AccorInvest, la filiale du groupe hôtelier qui héberge ses activités immobilières. Sur l'année, le titre tire son épingle du jeu en s'adjugeant 24,5%.

Lanterne rouge du CAC, STMicroelectronics continue de redonner du terrain, pénalisé par Apple qui aurait revu à la baisse ses prévisions de ventes d'Iphone X au premier trimestre 2018. Sur l'année, le groupe n'a pas à rougir puisqu'il signe une performance de 69% soit la deuxième plus forte hausse du CAC 40, juste après Kering qui remporte la palme du palmarès avec une envolée de 84% de son cours en 2017.

Enfin, Airbus cède 1,07% à 83 euros, toujours pénalisé par la remonté de l'euro qui vient de franchir le seuil des 1,20 face au dollar. L'avionneur a pourtant annoncé une commande pour 50 avions moyen-courriers A320neo supplémentaires et la validation de la plus grosse commande de l'histoire avec 430 appareils au près d'Indigo Partners, pour 50MdsE au prix catalogue. Sur l'année le titre s'adjuge 32%, c'est la quatrième plus forte hausse sur le CAC.

L'article sur boursorama.com