1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Politique

Politique : Boris Johnson: En route pour la démondialisation.....

Chr.Sand
14 déc. 201907:47

Les Anglais ne sont pas maso...Ils ont vite compris que l'Union Européenne avaient plus d'inconvénients que d'avantages.....Que cette unification à marche forcée vers la mondialisation ne servait pas leurs intérêts.
Vive les Anglais! Avec le Brexit, ils vont faire exploser cette Europe-là....Leur retrait va être un grand succès économique, qui sera suivi par d'autres pays qui voudront les imiter....Cette Europe là va se disloquer, et c'est tant mieux, car elle a été faite contre les intérêts des populations, et pour le bénéfice du capital....

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

44 réponses

  • Manou5x2
    14 décembre 201907:53

    Si dans les 3 ans la GB va s'en sortir MLP sera élu en 2022

    Signaler un abus

  • masyson
    14 décembre 201907:53

    Au cas où t'aurais pas suivi, l'objectif du brexit est précisément vers plus de mondialisation...

    "Le nouveau Singapour", ça veut dire quoi d'après toi.

    Signaler un abus

  • Manou5x2
    14 décembre 201907:56

    Les premiers a en souffrir ce sera la France et l'Allemagne !

    Signaler un abus

  • masyson
    14 décembre 201907:59

    rico tout content à l'idée que la France va souffrir : et ça se prétend patriote !!

    Signaler un abus

  • Chr.Sand
    14 décembre 201908:01

    Vivement la reprise de notre souverainement! Je ne veux pas de cette Europe-là qui impose sa politique économique qui consiste à baisser les retraites, les salaires, et favoriser les détenteurs du capital....Bref, cette Europe est pour la continuité et le développement des écarts de richesse....

    Signaler un abus

  • masyson
    14 décembre 201908:07

    Sauf que ce qui nous rend dépendant des financiers ce n'est pas tant l'Europe que notre propension à nous endetter auprès d'eux par suite de notre incapacité à nous réformer et à limiter nos dépenses publiques : l'Europe n'a rien à voir là-dedans.

    Signaler un abus

  • maryka
    14 décembre 201908:15

    Cela se voit qu'il ne se sont pas doumenter sur leur protection sociale
    les hopitaux anglais sont en décrépitude..
    ils viennent se soigner en France..
    Des contrats de travail inexistants on travaille une heure ou 2 heures
    par jour. ou bien un jour par semaine..etc..
    Regardez les transports anglais.. ils tombent en ruine
    les anglais se ruinent pour pouvoir circuler en voiture..

    C'est vrai que Boris Johnson dit la vérité.. iil a menti aux anglais..
    lors du référendum. Cela ne dérange nullement les RN ils en ont l'habitude.

    Signaler un abus

  • Chr.Sand
    14 décembre 201908:17

    Si l'Euro était moins fort, nous serions plus compétitifs, donc il y aurait plus de rentrées fiscales....Désolé, mais l'Europe dirigée par les Allemands, est responsable de tous nos problèmes!

    Signaler un abus

  • masyson
    14 décembre 201908:19

    Le plus drôle c'est quand Boris johnson s'en prend aux élites, lui qui a suivi ses études au collège d'Eton (48.000 euros par an) avant d'aller à Oxford (12.000 euros par an)...

    Signaler un abus

  • masyson
    14 décembre 201908:20

    Si l'Euro était moins fort, nous serions plus compétitifs ?

    Avant l'euro sous Mitterrand, la France a passé son temps à dévaluer sa monnaie : on a vu le résultat.

    Signaler un abus

  • Chr.Sand
    14 décembre 201908:27

    Oui, et les Français vivaient pourtant beaucoup mieux! il n'y avait pas 10 millions de pauvres comme aujourd'hui!

    Signaler un abus

  • c.voyant
    14 décembre 201908:33

    La mondialisation tue la diversité.
    Les grandes multinationales alimentaires et industrielles ont tué la diversité en réduisant chaque sortes de produits à quelques références génériques.

    Signaler un abus

  • masyson
    14 décembre 201908:34

    Demandez-vous pourquoi la désindustrialisation de la France a commencé au début des années 80, vingt ans avant l'arrivée de l'Euro...

    Signaler un abus

  • alibeck
    14 décembre 201908:34

    Le seuil de pauvreté en 2015 équivaut - une fois l'inflation déduite - au revenu médian des années 1970. Les pauvres d'aujourd'hui qui se situent au niveau du seuil disposent quasiment du niveau de vie des classes moyennes de cette époque.

    Signaler un abus

  • masyson
    14 décembre 201908:36

    C'est sûr que les USA vont leur faire des cadeaux quand il s'agira de négocier avec un Royaume-Uni aux abois dont l'Écosse sera en train de se retirer alors que la rébellion s'installera en Irlande du nord...

    Ceux qui ont voté le Brexit pour un meilleur système de santé vont être drôlement surpris quand les hôpitaux vont être privatisés et vendus aux financiers américains (parce que c'est ça l'accord promis par Trump)
    J'oubliais, l'accord de Trump en dehors de la privatisation du système de santé, c'est aussi l'obligation d'acheter du boeuf aux hormones américain et de se fournir intégralement en matériel militaire américain : bonjour l'indépendance nouvelle !:-)

    Signaler un abus

  • berna427
    14 décembre 201909:03

    Fin 2020 pour négocier un accord commercial de retrait avec l'UE, c'est une plaisanterie.. ça durera beaucoup plus longtemps...En attendant blocage de toute négociation avec le rouquin de la maison blanche, d'autant que l'UK a plus d'affinités commerciales avec l'UE. De plus les problèmes de Johnson pour tenter de ne pas faire éclater l'UK sont nombreux Ecosse, Pays de Galle, Irlande du Nord....Le feuilleton Brexit n'est pas pret de se terminer

    Signaler un abus

  • encorien
    14 décembre 201909:06

    monsaussisson c'est l seul chat que j'ai envie de prendre a coups de pieds au Q (;o)

    Signaler un abus

  • maryka
    14 décembre 201909:07

    C'est vrai que la Livre s'est envolée hier à 1,35..

    Je rigole...

    On leur a donné 3 ans pour faire toutes les négociations.. et ils ont droit à beaucoup
    d'extensions..
    Le feuilleton du Brexit n'est pas terminé.. je t'aime moi non plus...

    Signaler un abus

  • b.mrl
    14 décembre 201909:26

    "Si dans les 3 ans la GB va s'en sortir MLP sera élu en 2022"

    Dans 3 ans, on sera fin 2022 et MLP sera encore en train de chercher dans ses notes.

    Signaler un abus

  • AdaBoost
    14 décembre 201909:26

    MDR Sand et sa propagande.

    Pour votre information: le 1er février les Britanniques sortent de l'euro avec une période de transition de DEUX ans.
    Pendant ce temps ils continuent de payer leur contribution à l'UE, et restent integrés dans le même système commerciale que les autres pays de l'UE.

    Ce période de transition peut être prolongé DEUX fois un an.

    Les Britanniques restent donc encore un bout de temps dans l'UE.

    Signaler un abus

  • aacdoux
    14 décembre 201909:32

    Le problème à présent, c'est que la Grande Bretagne ne deviennent pas la petite Angleterre après la perte de l'Ecosse et de l'Irlande au vue des résultats du vote.

    Signaler un abus

  • berna427
    14 décembre 201909:32

    le calendrier du Brexit prévoit qu'un accord encadrant les futures relations entre le deux blocs soit conclu avant la fin 2020, c'est à dire 11 mois seulement après le divorce effectif, compte tenu du retard pris lors de la première phase du processus.

    De nombreux experts tablent d'ores et déjà sur un report de cette date, étant donné la complexité des sujets à traiter, qui nécessite de mener des discussions secteur par secteur. Londres dispose en effet de la possibilité de demander une prolongation d'un an, voire de deux ans, mais cette demande doit impérativement être faire avant le 1er juillet prochain.

    Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d'investissement chez 'Pictet AM', estime dans une note publiée vendredi, que "compte tenu de l'ampleur des négociations à venir, des prolongations sont probables

    Signaler un abus

  • Chr.Sand
    14 décembre 201909:34

    La propagande, c'est celle de ceux qui veulent faire croire que la sortie de l'UE est désastreuse pour les Anglais.....Quand d'autres pays, verront leur redressement économique, ils voudront sortir de l'UE, et elle se disloquera d'elle-même, et c'est tant mieux, puisqu'elle est incapable de rendre heureuse sa population, qu'elle maltraite, en exigeant une baisse des retraites, des salaires, des indemnités chômages....Avec ses fameuses recommandations...

    Signaler un abus

  • AdaBoost
    14 décembre 201909:44

    "La propagande, c'est celle de ceux qui veulent faire croire que la sortie de l'UE est désastreuse pour les Anglais.."

    Mais ils ne sortent pas. On est 2,5 ans après le référendum et ils sont toujours là.
    Deux ans de transition minimum.

    Vous voyez la tendance ? Je reste à ma prédiction: ils inventerons bien un autre excuse d'ici deux ans.

    Signaler un abus

  • masyson
    14 décembre 201909:45

    le redressement économique d'un pays qui perd 12% de sa population et autant de son PIB : on attendra de voir...

    En attendant tu remarqueras que Salvini, Orban ou Le Pen, plus personne ne parle de quitter l'UE.

    Signaler un abus

  • masyson
    14 décembre 201909:49

    "On est 2,5 ans après le référendum" : ce serait pas plutôt 3,5 ans depuis juin 2016 ?

    Avant l'accord commercial définitif, il s'en écoulera presqu'autant...

    Signaler un abus

  • Chr.Sand
    14 décembre 201909:55

    Ada : Comme vous le savez, le système a tout fait pour les empêcher de sortir! Les parlementaires Anglais refusaient d'appliquer la volonté de son peuple! Belle démocrature....Maintenant, qu'une nouvelle majorité a été obtenue par Boris Johnson, il va appliquer la volonté de la population Anglaise....

    masyson: Le Pen fait une grave erreur, elle s'est laissée amadouer par la caste médiatique et ses pseudo sondages bidons.....Elle croit qu'elle sera élue en restant dans l'UE! Elle se trompe lourdement, de plus en plus de Français ouvrent les yeux!

    Signaler un abus

  • sixaplat
    14 décembre 201910:01

    Messieurs les anglais tirez les premiers! (d'actualité, one more time... )

    Signaler un abus

  • aacdoux
    14 décembre 201910:02

    George S. a des problèmes de prostate, elle ne peut plus s'asseoir? pour tant je pensai qu'elle était du sexe faible!!
    comme quoi nul n'est prophèt'esse en son pays.

    Signaler un abus

  • masyson
    14 décembre 201910:08

    Les parlementaires Anglais refusaient d'appliquer la volonté de son peuple! Belle démocrature..

    Et maintenant Boris Johnson refuse d'appliquer le volonté du peuple écossais qui souhaite un référendum sur l'indépendance : belle démocrature...

    Signaler un abus

  • madmax78
    14 décembre 201910:28

    "Sauf que ce qui nous rend dépendant des financiers ce n'est pas tant l'Europe que notre propension à nous endetter auprès d'eux par suite de notre incapacité à nous réformer et à limiter nos dépenses publiques : l'Europe n'a rien à voir là-dedans."

    L'europe se débrouille beaucoup mieux en matière de dépenses, elle crée 4000 milliards de monnaie pour survivre !

    Signaler un abus

  • masyson
    14 décembre 201910:31

    Faudrait savoir, vous ne pouvez pas reprocher à l'Europe d'avoir une monnaie forte et en même temps lui reprocher d'émettre plus de liquidités pour faire baisser sa monnaie !

    Signaler un abus

  • Chr.Sand
    14 décembre 201910:32

    Oui la planche à billet maintient à bout de bras, pour l'instant, un système à l'agonie....

    Signaler un abus

  • masyson
    14 décembre 201910:36

    Un système à l'agonie : la première puissance économique, agricole et industrielle de la planète...

    Signaler un abus

  • griebel
    14 décembre 201910:38

    L'Angleterre qui ne fait pas partie de la Zone euro a dévalué sa monnaie de 20% durant la crise de 2008-2009 pour faire repartir sa croissance, sans grand succès.

    Signaler un abus

  • masyson
    14 décembre 201910:43

    Le plus étrange, c'est quand les Anglais nous expliquent que l'immigration est la faute de l'Europe alors qu'ils ne sont même pas dans l'Espace Schengen et qu'ils sont libres de leur politique migratoire pour les extra-communautaires...

    Signaler un abus

  • Chr.Sand
    14 décembre 201910:43

    Depuis Mars 2015, la BCE a imprimé plus de 2600 milliards d'euros pour rien selon Philippe Herlin, économiste au Conservatoire national des arts et métiers.

    Signaler un abus

  • masyson
    14 décembre 201910:45

    Chr.Sand devrait lui dire merci, lui qui est contre un euro fort...

    Signaler un abus

  • .jpeg
    14 décembre 201910:45

    "Sauf que ce qui nous rend dépendant des financiers ce n'est pas tant l'Europe que notre propension à nous endetter auprès d'eux par suite de notre incapacité à nous réformer et à limiter nos dépenses publiques : l'Europe n'a rien à voir là-dedans."

    Certes mais encore heureux qu'il y a l'UE pour justement pouvoir emprunter à bas taux
    sinon on serait déjà comme la Grèce.

    Signaler un abus

  • madmax78
    14 décembre 201911:02

    "Certes mais encore heureux qu'il y a l'UE pour justement pouvoir emprunter à bas taux
    sinon on serait déjà comme la Grèce."

    Pas besoin de la BCE pour avoir des taux négatifs, le Japon par exemple a des taux négatifs !

    Signaler un abus

Retour au sujet Politique

44 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

6024.26 +0.88%
1.1025 0.00%
16.55 -4.61%
36.27 -1.93%
30.19 +0.05%

Les Risques en Bourse

Fermer