1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Politique

Politique : Ave la plèbe ! - La constitution définit les principes fondamentaux de

papialu
10 déc. 201909:27

la Souveraineté nationale dès son titre 1er, ce qui en souligne l'importance.
Elle dispose que « la Souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum, procédure de vote permettant de consulter directement les électeurs sur une question ou un texte, qui ne sera adopté qu'en cas de réponse positive. » (art. 3).
Elle pose le principe de la République comme étant le « gouvernement, organe collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d'Etat, chargé de l'exécution des lois et de la direction de la politique nationale du peuple, par le peuple et pour le peuple »
Cette souveraineté du peuple n'est pas respectée, les dirigeants font fi de la population en ne respectant pas ses désirs.
A chaque référendum l'élu au poste suprême dit avoir compris les angoisses des citoyens, ou leurs souhaits, manifestés à travers leurs votes. Mais il n'en tient nullement compte et applique sa politique, maintient sa « feuille de route » au grand dam d'une bonne partie des Françaises et des Français.
Les citoyens ne se sentent plus chez eux et, à juste titre, dans l'incapacité à défendre leur liberté parce qu'il n'y a plus d'égalité, encore moins de fraternité.
Messieurs les Dirigeants vous serez jugés, un jour ou l'autre, ne serait-ce que par l'histoire.
A condition que celle de notre pays survive.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

6 réponses

  • contras
    10 décembre 201909:38

    idem pour la justice qui normalement est faite "au nom du peuple" , le problème c'est que, peu à peu, la notion de "peuple" est devenue tellement vague qu'on ne sait plus qui c'est vraiment le peuple, remplacé par les assoc, les ONG, les collectifs, les syndicats, les partis politiques, les groupuscules d'influences, les merdias, etc...

    Signaler un abus

  • contras
    10 décembre 201909:49

    même les élections "populaires" sont désormais aux mains des lobbies et des journaleux

    Signaler un abus

  • papialu
    10 décembre 201910:38

    contras
    09:49
    même les élections "populaires" sont désormais aux mains

    -> Et de Rachida !

    Signaler un abus

  • papialu
    10 décembre 201911:13

    Rachida aime les élections..

    Signaler un abus

  • papialu
    10 décembre 201919:42

    "A chaque référendum l'élu au poste suprême dit avoir compris les angoisses des citoyens, ou leurs souhaits, manifestés à travers leurs votes"


    -> Il le dit même en dehors des votes :)))
    *Moi je mens tout le temps parce que ce n'est pas mon nez qui s'allonge :))) Pfiou ! Satanée fièvre !

    Signaler un abus

  • fern87
    10 décembre 201919:47

    Et non n'avons pas pris l'apéro du mardi soir !
    Merci le Dindon Royal, non, non, mais garde tes sous, pour racheter un disons à mami !

    Signaler un abus

Retour au sujet Politique

6 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer