1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Politique

Politique : A nos chères disparues.

havetunn
19 nov. 201922:41

Postons ici les copies de ces files mortes si jeunes.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

2 réponses

  • mcarre1
    19 novembre 201922:52

    Bouteflika avait demandé une indemnité pour l'occupation, de mémoire 10 milliards par an et sur 130 ans!
    1300 milliards!!!


    LOL, et pour avoir été occupé 1000 ans par les arabes, il a réclamé 10.000 milliards à l'Arabie Saoudite?

    Signaler un abus

  • havetunn
    19 novembre 201923:26

    havetunn
    22:44
    Je commence:


    L' Algérie se rebiffe !

    jethro2
    19 nov. 2019o21:40
    L'Algérie usera contre la France «de tous les moyens juridiques» pour «récupérer ses droits historiques»
    15:47 19.11.2019(mis à jour 17:13 19.11.2019)
    Par Kamal Louadj

    L'Algérie n'hésitera pas à attaquer la France devant les tribunaux internationaux pour «récupérer ses droits historiques» relatifs à la guerre de libération (1954-1962), a affirmé le ministre des Anciens combattants. Il a également énumérés les dossiers qui bloquaient l'établissement d'une relation apaisée entre les deux pays.

    Le ministre algérien des Moudjahidine (anciens combattants) Tayeb Zitouni a qualifié lundi 18 novembre lors d'une conférence historique dans la wilaya (région) de Sidi Bel Abbès, dans l'ouest de l'Algérie, d'«épineux» les dossiers mémoriels en négociation avec la France, indique l'Algérie Presse Service (APS). Il a prévenu que l'Algérie usera de tous les moyens juridiques pour faire valoir «ses droits historiques».

    Le responsable a évoqué quatre dossiers sensibles: les archives, les essais nucléaires dans le sud de l'Algérie et leur dédommagement, les disparus à l'époque coloniale et la récupération des crânes des résistants exposés au musée de Paris.

    Par ailleurs, il a affirmé qu'«il n'y a pas une bonne volonté du côté français pour résoudre le problème de la mémoire», ajoutant que «nous allons user de tous les moyens juridiques pour récupérer nos droits historiques». Il a également souligné que «les crimes commis à l'encontre du peuple algérien ne sont pas obsolescents».

    Selon le site d'information Algérie 7, Tayeb Zitouni a annoncé qu'il avait même «commencé à mobiliser des élus, des associations ainsi que des avocats afin de déposer ce dossier devant les tribunaux internationaux».
    Signaler un abus
    oJ'aime
    o
    o
    o0
    3 réponses

    o
    aacdoux
    21:44
    pour faire diversion avec les manif des jeunes Algérien y a mieux!!
    Signaler un abus
    oJ'aime
    o
    o
    o0
    ________________________________________
    o
    HunBaut
    21:47
    Ca finira mal, forcément..
    Bouteflika avait demandé une indemnité pour l'occupation, de mémoire 10 milliards par an et sur 130 ans!
    1300 milliards!!!
    Signaler un abus
    oJ'aime
    o
    o
    o0
    ________________________________________
    o
    havetunn
    21:51
    Il y a 190 ans, nos ancêtres sont allés calmer leurs envies de pillage.

    Voilà que ça leur reprend ...

    Allons-nous fêter un beau bicentenaire ?

    Signaler un abus

Retour au sujet Politique

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer