1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Politique

Politique : LA REFORME DES RETRAITES

sissi01
17 nov. 201913:12

hier soir , je me suis penchée attentivement sur le PROJET de reforme des retraites..


EDIFIANT

LA PHILOSOPHIE EST EXTREMENT SIMPLE


réduire considérablement les retraites futures supérieurs à 1500 euro... pour donner aux tres petites retraites , à tous cexu qui n'ont jamais travaillé et au AGRICHIMISTES, ces pleurnicheurs permanents

EN UN MOT ET EN UN SEUL
le NIVELLEMENT PAR LE BAS


ca creve les yeux

ET DELEVOYE et les dépités INUTILES ne s'en cachent meme plus

il y a trop d'injustices dans les retraites osent ils dire


ha bon ??? aurait du répondre les bons à rien de JOURNALEUX INCOMPETENTS

LES RETRAITES SONT CALCULEES SUR LES SALAIRES.... et il n'y a aucune INJUSTICES DANS LES SALAIRES


entre le mécanicien qui assure la maintenance des tgv et ter à chatillon qui gagnent à peine LE SMIC

ET MAIMAIRE PARE LIT , porteuse de gerbes...... 165 000euro mois à la meme sncf pour gratter quelques papiers

ON VOUS PREND VRAIMENT POUR DES IMBECILES

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

19 réponses

  • j.jmbe
    17 novembre 201913:51

    "hier soir , je me suis penchée attentivement sur le PROJET de reforme des retraites.."

    Moi aussi. Voilà une petite idée de ce que l'on nous prépare. Surtout pour le contribuable!

    https://fr.irefeurope.org/5482

    Signaler un abus

  • chimien
    17 novembre 201915:52

    Ce projet de réforme vise effectivement à réduire les pensions moyennes et élevées pour redistribuer l'argent vers les basses, même si les carrières sont incomplètes.

    Par définition, le système par points pénalise les carrières qui ont eu une progression régulière sur toute leur durée, puisqu'on va considérer 42 années (ou plus) au lieu des 25 meilleures pour le privé ou 10 pour les fonctionnaires.

    Dans mon cas, je peux le constater avec ma future retraite AGIRC-ARRCO (que je compte toucher à partir de février prochain).
    Le nombre de point acquis au début de ma carrière est dérisoire comparé à celui acquis dans ma deuxième moitié de carrière.

    Avec cette réforme, ce phénomène sera visible aussi sur la retraite de base. Une fois de plus, ce sont les cadres qui seront pénalisés par Macron. En même temps, c'est bien fait pour eux, puisqu'ils ont voté pour lui!

    Signaler un abus

  • j.jmbe
    17 novembre 201919:22

    Il faut savoir, à ma connaissance, qu'il n'y a que les agriculteurs qui ont une retraite calculée sur leur carrière entière. Le privé, les 25 meilleurs années et les fonctionnaires les 6 derniers mois. Vous seriez surpris du niveau de retraite des paysans malgré les cotisations au cours de leur carrière.Si le privé est indexé sur les mêmes bases. Bon courage!

    Signaler un abus

  • Inox316
    17 novembre 201919:28

    Tant qu'il faudra 2 (deux) retraites pour payer 1 (un) mois dans une maison de retraite du coin, c'est que les retraites ne seront pas assez élevées.

    Signaler un abus

  • chimien
    17 novembre 201919:54

    @ j.jmbe:

    Le régime des agriculteurs, je ne le connais pas. Vous avez sûrement raison.

    Pour les salariés du privé, il faut faire attention à une chose: Pour les salaires moyens et élevés, et à fortiori pour les cadres qui ont des salaires supérieurs à la moyenne des salariés, il arrive fréquemment que la pension globale de retraite est constituée principalement par les complémentaires AGIRC-ARRCO. C'est souvent plus de la moitié du total des pensions, voire plus des trois quarts.
    Et le régime AGIRC-ARRCO est un système à points engrangés tout au long de la carrière. Le système de base sera amené à ressembler à ce régime tout en l'absorbant avec cette réforme.
    Donc pour les cadres supérieurs pour qui le système de base est très mineur, l'effet pénalisant ne sera pas très sensible. C'est pour les cadres moyens, qui ont par exemple 50% de leurs pensions sur la base et 50% sur les complémentaires que l'effet sera important.

    Avec Macron, c'est toujours la classe moyenne aisée qui trinque! Qu'on se le dise!

    Signaler un abus

  • j.jmbe
    17 novembre 201920:23

    Voila le résultat pour les agriculteurs actuellement dont les retraites sont calculées sur une carrière entière.

    Selon un rapport du Conseil d'orientation des retraites (COR), la pension moyenne s'établissait en 2015 à 730 euros par mois pour une carrière complète, contre 1 800 euros pour l'ensemble des Français

    « Pour les non-salariés, la MSA gère à la fois la retraite de base et le régime complémentaire obligatoire (RCO). La pension globale dépend de la durée d'affiliation mais aussi des cotisations, donc des revenus de l'agriculteur. Contrairement à celle des salariés du régime général, elle n'est pas calculée sur la base des 25 meilleures années mais sur l'ensemble de la carrière. Comparées aux autres régimes, les retraites des exploitants sont particulièrement faibles. Les anciens non-salariés agricoles vivent donc, pour beaucoup, sous le seuil de pauvreté (1.015 euros en 2015, soit 60 % du revenu médian). Dans le détail, selon la MSA, les anciens chefs d'exploitation percevaient début 2017, à carrière complète (au moins 160 trimestres cotisés, complémentaire comprise), 855 euros par mois en moyenne. Leurs conjoint(e)s, essentiellement des femmes, touchaient 597 euros par mois, et les aidants familiaux, 687 euros. Les veufs et veuves, percevant leurs droits propres et une pension de réversion, touchaient 1 014 euros »

    Signaler un abus

  • bredt
    17 novembre 201920:52

    Il était un temps où les agriculteurs étaient imposés au forfait à l'hectare donc pas grand chose, et cotisaient en rapport. Puis par la suite ceux qui dépassaient 500.000 francs de ch d'affaires passaient au réel et donc cotisaient plus. C'est pour cette raison que les anciens ont des petites retraites.

    Signaler un abus

  • HunBaut
    17 novembre 201921:03

    Si le peuple savait ce qui se passe en haut ils deviendraient féroces!

    Signaler un abus

  • j.jmbe
    17 novembre 201921:08

    Le problème du fait qu'ils aient, même actuellement, de petite retraite est la conséquence du calcul sur la carrière entière. Lorsque tu commences ton activité, même salarié, tu es en bas de l'échelle en progressant au fil des ans. Si tu enlèves les 17 premières en calculant sur les 25 dernières, le résultat n'est pas le même.

    Signaler un abus

  • zylon
    17 novembre 201921:21

    "Tant qu'il faudra 2 (deux) retraites pour payer 1 (un) mois dans une maison de retraite du coin, c'est que les retraites ne seront pas assez élevées"

    et les cotisations non plus....

    Signaler un abus

  • well-oui
    17 novembre 201922:32

    well-oui a répondu sur le forum Politique

    LA REFORME DES RETRAITES

    le sujet est: ... les retraites



    où est mon post de 16:19

    je disais:

    un chauffeur de Bus à Calais ou à la RATP /Paris devrait avoir la même retraite

    un contrôleur dans une société de transport en province devrait avoir la même retraie qu'un controleur de la SNCF...


    n'oublions pas les pensions de reversion
    Un veuf ou veuve du privé devrait avoir la même formule de calcul de la pension de reversion que les fonctionnaires ou entreprises publiques ..

    Signaler un abus

  • Inox316
    17 novembre 201922:40

    On emprunte 100 ou 150 milliards chaque année, mais 20 milliards pour les retraites c'est trop.

    Signaler un abus

  • Eureka7
    18 novembre 201900:09

    Pour être crédibles, Macron et sa cour de profiteurs aux dépens des Français,devraient commencer par réduire considérablement les avantages dont ils bénéficient outrageusement ; les traitements honteux de certains "hauts" fonctionnaires qui dans le meilleur des cas font seulement acte de présence, devrait être divisé par 3 ou 4 ; idem pour quantité d'élus qui ne servent pratiquement à rien , comme ceux dont le seul travail est dire "amen" à leur idole . Comment pourra-t-on accepter des sacrifices aussi longtemps que le pouvoir en place ne commencera pas à s'imposer ce qu'il exige des Français ? Trop facile de demander aux autres ce que l'on s'interdit à soi-même ..

    Signaler un abus

  • chimien
    18 novembre 201900:39

    Les français sont attaché au régime par répartition.

    Mais ce principe de solidarité a ses limites.
    En effet, on finit par ne plus accepter de cotiser beaucoup (pour les retraités contemporains des actifs cotisants) pour avoir à la fin une toute petite pension. Car on ne peut s'empêcher de penser qu'on cotise tout de même un peu pour soi (or on ne cotise pas pour déterminer le montant de sa pension mais pour formaliser une clé de répartition du "gâteau" qu'il y aura à répartir quand l'âge de la retraite sonnera).
    J'ai souvenir que mes parents commerçants n'avaient aucune retraite via les systèmes "étatiques", mais ils ne cotisaient pas non plus. A l'époque, on se faisait soi-même sa retraite en épargnant. Ce n'était pas plus mal pour les gens qui étaient responsables et ne se comportaient pas en cigale.....
    Perso, je pense que j'aurais pu tirer un meilleur rendement des cotisations patronales et salariales prélevées sur mes salaires d'activité et je n'aurais pas pleuré sur le sort des retraités contemporains de mon activité si ceux ci n'avaient pas su être prévoyants.

    Signaler un abus

  • abc33
    18 novembre 201910:30

    "que j'aurais pu tirer un meilleur rendement "
    c'est bien du conditionnel, non ? reste une inconnue quels impôts supplémentaires l'état aurait du appliquer pour la solidarité avec ceux qui n'auraient pas assez cotisé

    Signaler un abus

  • lessage
    18 novembre 201910:40

    la réforme Macron des retraites, ressemble à un grand méli mélo, ou tout le monde sera lésé. Mais personne pourra se plaindre, car ce grand foutoir aura comme alibi " plus de solidarité, plus de justice sociale "
    Par un individu pourra s'y retrouver, donc pas de vérification possible.

    Signaler un abus

  • lessage
    18 novembre 201910:45

    ce n'est pas l'équipe actuelle qui va pouvoir faire une réforme intelligente pour les retraite.
    Macron est un grand ado qui fait mumuse avec un pouvoir qui le dépasse, et Delevoye s'écoute parler.

    Signaler un abus

  • abc33
    18 novembre 201911:03

    "la réforme Macron des retraites"
    la seule chose que l'on sait à ce jour c'est qu'elle sera faite pour faire des économies ... donc en effet il y aura bcp de perdants.

    Mais pour le reste il faut attendre le projet pour en savoir plus.

    Signaler un abus

  • sissi01
    18 novembre 201911:38

    mon cher hunbaut je ne suis pas d'accord..
    le peuple pardon la populasse..; s'en f.....

    la preuve

    maimaire parelit... 165 000euro mois à la sncf pendant 6 mois de gratte papier..

    mi kron l'a validé et personne n'a mouf té

    Signaler un abus

Retour au sujet Politique

19 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer