1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Politique

Politique : L'angoisse de la retraite: | page 2

chimien
11 nov. 201920:54

Dans à peine plus de 2 mois, je vais quitter la vie active pour devenir retraité.
C'est un passage critique dans la vie: comment digérer ce passage entre activité et inactivité.
Ceux qui sont passés par cette étape doivent pouvoir me donner quelques conseils. Comment supporter ce débouché dans le désoeuvrement complet si soudain?

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

50 réponses

  • chimien
    14 novembre 201915:36

    ça y est, aujourd'hui, j'ai franchi un pas de plus: j'ai accepté l'option de retraite avec décote définitive (-16,25% sur base et 13,25% sur complémentaires ) dès 2020 plutôt que d'attendre 5 ans de plus pour le taux plein.

    Signaler un abus

  • rdesboi1
    14 novembre 201919:17

    Fait de la politique avec ton bagou tu peux réussir ...d'illustre inconnu qui n'avait jamais gagné la moindre élection sont devenus présidents....lance une souscription , tente l'Angleterre ça a permis a certains de lever 50% des fonds pour ses élections...puis fait la campagne la plus chère de France à 20 - 23 millions d'euros.... avec ton nouveau parti , tu peux devenir président , toi aussi

    P.S bien sûr avant tu contactes quelques entreprises américaines pour leur vendre le top de notre industrie ... en leur promettant une prime ...dont ils te verseront un pourcentage pour ta campagne par le biais de prêtes noms...pas de soucis ça peux le faire....! Ah une dernière chose très importante promet des postes importants à des juges inconnus...ça peut aider au cas ou des concurrent venaient à s'approcher trop prés du pouvoir...qui devrait te revenir !

    Signaler un abus

  • nonalace
    14 novembre 201919:27

    Arcachon non, je connais bien, trop de monde l'été, pas d 'arrière pays, que des pins et du sable et surtout trop de pauvres venus de Bordeaux :)

    Choisis les deux autres.


    abc33
    12 novembre 2019o13:13

    Moi aussi je commence à angoisser pour la retraite et pourtant j'ai encore quelques années à tirer ... mon angoisse : j'achète ou Biarritz, Saint Jean de Luz ou Arcachon ?

    Signaler un abus

  • genest2
    14 novembre 201921:06

    C'est la loi de la jungle et les moutons se font dévorer.

    Signaler un abus

  • genest2
    14 novembre 201921:07

    Partir tôt en bonne santé ou tard les pieds devant.... Le choix est vite fait

    Signaler un abus

  • 67Vaness
    14 novembre 201922:03

    Ben tu vas passer ta vie sur le forum politique miné par les extrémistes...
    Un vrai plaisir pour les retraités.
    Pour ma part je suis encore activité...
    Ouf...

    🏌️?♂️

    Signaler un abus

  • rdesboi1
    15 novembre 201910:00

    Incroyable alors finalement c'est bien vrai il n'y a "pas que des retraités sur ce forum..!" je me disais aussi...avec tout leur temps libre , les fonctionnaires devraient y être plus nombreux....mdr

    Signaler un abus

  • chimien
    15 novembre 201915:14

    La CARSAT a calculé ma future pension pour 2020. C'est bien sûr avec une décote définitive. Pas de surprise (ou plutôt une satisfaction de voir un trimestre validé sur une période où j'avais un doute sérieux).
    J'ai le choix d'annuler ma demande pour attendre le taux plein dans 5 ans ou une date intermédiaire avec une décote plus faible.
    Bien entendu, je préfère être pensionné le plus tôt possible, puisque je ne touche aucun revenu d'activité (salaire ou alloc chômage) en ce moment.
    Amortir 5 ans sans pension par une suppression de la décote ne se ferait que vers l'âge de 96 ans, d'après mes calculs!

    Comme ma carrière aura été courte, le total de ma retraite sera relativement faible puisque inférieur à 2000 euros nets par mois. Ce qui fait que je ferai partie des retraités qui auront l'augmentation de 1% au premier janvier au lieu des 0,3% pour ceux qui touchent plus de 2 000 euros par mois (environ 30 % des retraités, paraît-il). Ceci dit, j'aurais eu tout de même ces +1% car si c'est comme l'année dernière, les salaires de référence servant aux calculs seront revalorisés de 1%. Et comme ma première pension interviendra après janvier.....

    Signaler un abus

  • chimien
    17 novembre 201920:05

    Pour ceux qui pensent qu'il faut tout faire pour atteindre le taux plein (trimestres requis ou âge du taux plein), faites vos calculs en tentant de prendre en compte le plus de paramètres possibles, notamment le surcroit d'impôt sur le revenu généré par l'absence de décote (si vous êtes au TMI de 30%, l'effet est considérable).

    La perte financière causée par le fait de partir en retraite tôt ou avec décote peut ne pas être si importante que cela. Dans certains cas, (comme pour moi qui ne touche plus ni salaire ni indemnisation chômage) elle peut être nulle ou amortie sur un temps qui dépasse de loin l'espérance de vie (dans mon cas, attendre le taux plein en restant 5 ans à ne rien toucher ne serait amorti qu'à l'âge de 98 ans!).

    Signaler un abus

  • rolla107
    17 novembre 201922:09

    Je n'ai jamais rien fait de ma vie qui s'apparentât, même de loin, à un travail. J'ai toujours vécu comme un seigneur qui n'a rien à lui que le temps. De nature contemplative et réflexive, j'ai en revanche parcouru le champ infini de la molle indolence stoïcienne, toujours mise au service de la volupté nonchalante, de la paresse accomplie, vices naturels, mais créatifs, des enfants véritablement conscients de leur réalité existentielle ; tout porte à croire, qu'arrivé au terme des charmes du voyage, j'irai jusqu'au bout de ma vocation de sybarite jouisseur qui a joyeusement traversé la vie en touriste dilettante.

    Aussi ne saurais-je conseiller.

    Signaler un abus

Retour au sujet Politique

50 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer