1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Politique

Politique : Doit on modifier les régimes retraites qui fonctionnent ?

rdesboi1
17 sept. 201908:34

En effet autant pour l'EDF , GAZ de France, Ex France télécoms, la RATP , la SNCF, etc... je dis haut et fort s'ils ne peuvent plus payer les retraites de leurs ex camarades "nantis" , peut être est-il temps de baisser les retraites au dessus de 3000 euros prisent entre 47 et 55 ans...au détriment des salaries du privé ! Car cela s"apparente a un holdup de l'étatd de ceux qui fonctionnent !

Idem pour les professions libérales, qui opnt raison de se mobiliser , contre le projet de réforme des retraites qui unifiera en 2025 l'ensemble des régimes, dénonçant "un hold-up d'Etat sur leurs réserves cotisées".

A Paris, plusieurs milliers de personnes ont défilé dans l'après-midi entre la place de l'Opéra et la place de Nation à l'appel du collectif "SOS Retraites", qui réunit, à l'initiative des avocats, 14 professions libérales auxquelles se sont joints notamment les pilotes de ligne, stewards et hôtesses de l'air.

Il estime que les propositions du Haut commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye aboutiraient à "supprimer ces régimes, à faire un hold-up d'Etat sur leurs réserves cotisées et à majorer le coût du maintien des retraites à leur niveau actuel, voire doubler les cotisations retraites versées par certaines de ces professions".

Pour le Conseil national des barreaux (CNB), toutes ces professions aux régimes autonomes seront confrontées à "une équation infernale" à partir de 2025, lors de la fusion des 42 régimes existants : hausse des cotisations, baisse des pensions et "confiscation des réserves qu'elles ont constituées pour disposer d'un fonds de garantie". Alors que je le répète ils ont toujours très bien gérè leurs caisses et reversés au privé une partie de leurs excédents ! Pourquoi alors vouloir de force , les intégrer a un collectif boiteux ....constitué essentiellement des caisses déficitaires , celles des fonctionnaires ?

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

6 réponses

  • rdesboi1
    17 septembre 201908:40

    N'est il pas tant aujourd'hui , d'arrêter la propagande GOCHISANTE et d'appeler un chat un chat , quand on a dilapider les ressources de l'état pour financer les carrières de gens inutiles et couteux ! ne serait-ce pas , honnête et juste de le reconnaitre et de changer seulement la gestion de ces "caisses de fonctionnaires qui ont usé et abusé des avantages ...! et réduire enfin par pur équité leurs retraites injustifiées ...?

    Obtenues d'ailleurs , pour la majorité, les 3 dernières années pour faire monter en flache leurs futures retraites et leur fournir des retraites élevées injustifiées !

    Signaler un abus

  • loupgri1
    17 septembre 201908:54

    toujours cette solidarité ... qui n'en est pas une puisque à sens unique !
    donc on retombe dans le je bosse, tu glandes ... on partage !
    c'est effectivement un hold-up, encouragé par les Kamarades qui soutiennent les régimes spécieux

    Signaler un abus

  • c.voyant
    17 septembre 201909:00

    C'est toujours les mêmes questions qui se posent.
    Quand une activité est rentable elle doit rester privée, quand elle est déficitaire elle doit-être reversée dans le domaine public.
    Les médicaux se plaignent les avocats également il ne faut pas oublié qu'une partie de leurs salaires pour les uns comme pour les autres viennent de financement publics pour les avocats les astreintes, pour les médicaux de la sécu.

    Signaler un abus

  • rdesboi1
    17 septembre 201909:01

    Bon a coté de ça n'oublions jamais que tous les "politiciens" sont considérés comme des "fonctionnaires" et bénéficient donc de tous les avantages du système ! ceci explique en grande partie cela , ou dit plus simplement , ils veulent d'abord et surtout , assurer leur pré carré ! et leurs avantages inouïs....!

    Signaler un abus

  • rdesboi1
    17 septembre 201909:05

    En quoi le fait de percevoir un salaire mérité par ailleurs d'une infirmière ou d'un avaocat , nommé d'office serait-il injuste...

    Par contre pour les salariés des grandes métropoles ou de villes politisées depuis la fin de la guerre , dont la moitié ne bossent qu'a peine 20 heures par semaines....alors "oui" la je dis ça mérite une enquête parlementaire pour déterminer si ces salaires ne sont pas un vol de la communauté !

    Signaler un abus

  • speculas
    17 septembre 201921:13

    Reco collégiale

    Signaler un abus

Retour au sujet Politique

6 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer