1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Politique

Politique : Berlin menace les réfugiés syriens qui partent en vacances... en Syrie

rdesboi1
23 août 201908:43

Un migrant syrien qui passe régulièrement des vacances en Syrie ne peut affirmer sérieusement y être persécuté, a estimé le ministre de l'Intérieur allemand. Le statut de réfugié pourrait alors être révoqué.

Quelque 780 000 Syriens, pris en tenaille entre le régime de Bachar el-Assad et les islamistes de Daech, ont fui en Allemagne depuis 2011. Une situation chaotique qui n'empêcherait pas certains réfugiés de retourner dans leur pays natal durant les vacances, rapporte les médias allemands Die Welt et Deutsche Welle. De quoi irriter le ministère allemand de l'Intérieur, Horst Seehofer, qui menace de déchoir lesdits migrants de leur statut de réfugié, et donc de leur droit d'asile outre-Rhin.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

7 réponses

  • rdesboi1
    23 août 201908:45

    « Si un réfugié syrien passe régulièrement ses vacances en Syrie, il ne peut pas affirmer sérieusement être persécuté en Syrie. Nous devons annuler son statut de réfugié », a ainsi déclaré le ministre dans un entretien accordé à Bild.

    « Nous allons procéder au renvoi quand la situation [en Syrie] le permettra », a-t-il ajouté, expliquant que le Bundesamt für Migration und Flüchtlinge (BAMF), l'office allemand des migrations et des réfugiés, allait suivre de près les déplacements des migrants ayant obtenu leur statut de réfugié en Allemagne.

    Signaler un abus

  • sixaplat
    23 août 201909:03

    ils se réveillent!!

    Signaler un abus

  • rdesboi1
    23 août 201913:10

    En vérité , on se demande qui se moque de nous....? avec ses pseudos "capitaines" qui d'un coup , décident de sauver la planète et ses habitants en méditerranée ! sauf qu'on ne sait rien de ces "gens" qui jettent leurs papiers....! Qui sont-ils...et qui organise leur départ...? tout le monde le sait , l'armée et les renseignements surveillent toutes les phases de leur arrivée en Libye ....! alors quel est le but de tout ce manège ?

    Signaler un abus

  • Vision17
    23 août 201919:07

    « Nous allons procéder au renvoi quand la situation [en Syrie] le permettra », a-t-il ajouté, expliquant que le Bundesamt für Migration und Flüchtlinge (BAMF), l'office allemand des migrations et des réfugiés, allait suivre de près les déplacements des migrants ayant obtenu leur statut de réfugié en Allemagne.

    Blablabla ! comme dab

    Signaler un abus

  • rfl62
    23 août 201921:18

    De mieux en mieux !

    Signaler un abus

  • sarestal
    25 août 201920:11

    ...."Un migrant syrien qui passe régulièrement des vacances en Syrie ne peut affirmer sérieusement y être persécuté" ....

    En Frankistan, on pratique l'élevage intensif de VACANCIERS.....

    Signaler un abus

  • sarestal
    25 août 201920:33

    et on relaxe ou condamne peu les dj.

    des faits divers....en
    Frankistan.
    http://www.leparisien.fr/faits-divers/filiere-de-lunel-le-proces-d- une-emulation-djihadiste-collective-05-04-2018-7647054.php

    Signaler un abus

Retour au sujet Politique

7 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer