Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Politique

UE veut interdire le vote D Hongrois

rico3200
12 sept. 201820:53

aux européennes Voila la dictature en marche de peur que les eurosceptiques puissent gagner les élections

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

32 réponses

  • to_tophe
    12 septembre 201820:55

    ils peuvent sortir de la zone s'ils veulent
    puis, pour ce qu'ils apportent à l'union, je pense qu'on vivre très bien leur départ ;)

    Signaler un abus

  • ominium
    12 septembre 201820:58

    les pays de l'ouest européen n'ont jamais connu le risque de disparaitre, d'être effacés de l'histoire, à part l'irlande.
    les pays de l'est ont cette mémoire fraiche d'avoir été sous le joug d'un empire bureaucratique fédéral nommé URSS, où tout le monde mentait pour s'en sortir et monter en hiérarchie. ils savent à quel point un système peut dériver vers le mensonge au nom du "vivre ensemble".

    Signaler un abus

  • PtiMinet
    12 septembre 201820:59

    Les européistes à géométrie variable, qui viendront nous rebattre les oreilles du caractère absolument essentiel de l'Europe.

    On peut aussi essayer de comprendre ce qu'expriment les Hongrois et le prendre en compte.

    Signaler un abus

  • ominium
    12 septembre 201821:04

    Je verrais bien le groupe de visegrad créer sa propre europe en faisant sécession. mais ils dépendent encore des aides européennes, on verra si la liberté qu'ils proclament l'emporte sur les subsides.

    Signaler un abus

  • ingesoft
    12 septembre 201821:07

    Le problème ne se pose pas de cette manière. Il n'est pas de savoir si on est pour ou contre l'UE mais de savoir si on veut une culture européenne renforcée ou une culture européenne laxiste!

    Signaler un abus

  • to_tophe
    12 septembre 201821:10

    20:59
    Les européistes à géométrie variable, qui viendront nous rebattre les oreilles du caractère absolument essentiel de l'Europe.

    On peut aussi essayer de comprendre ce qu'expriment les Hongrois et le prendre en compte."

    ben oui, ils ne se sentent pas bien dans cette zone euro, nous pouvons les comprendre et les aider à sortir plus vite
    ce serait pour leur bien

    Signaler un abus

  • AdaBoost
    12 septembre 201821:12

    Rico comme d'hab a mal compris.

    Signaler un abus

  • marcoue
    12 septembre 201821:16

    L'Europe devrait être une entité forte, indépendante des blocs extérieurs ( US, Russie,Afrique, Asie) et conçue par et pour les peuples; malheureusement c'est une oligarchie qui pressure ses peuples !!!!!!!!!!!!!!

    Signaler un abus

  • M334866
    12 septembre 201821:17

    population de l'U E : environ 520 millions d'habitants
    popuation de la Hongrie: moins de 10 millions ..c'est à dire moins que le grand Paris

    il faut relativiser , c'est un petit pays !

    Signaler un abus

  • ingesoft
    12 septembre 201821:21

    M33, la Hongrie est un petit pays mais qui tient à sa culture et à ses racines!

    Signaler un abus

  • j.jmbe
    12 septembre 201821:30

    "Je verrais bien le groupe de visegrad créer sa propre europe en faisant sécession."


    Il faut ajouter, au quatre pays du groupe Višegrad ( Pologne, Tchéquie, Slovaquie, Hongrie ), l'Autriche.qui vient de participer au dernier sommet à Budapest. Bien sur, l'Italie est sur la même voie.
    Bruxelles devrait se poser des questions sur le devenir de l'Europe ?

    Signaler un abus

  • marcoue
    12 septembre 201821:33

    Godfrey Bloom, eurodéputé, avait raison !!!!!!
    « Il me vient à l'esprit une citation du grand philosophe Murray Rothbard qui dit: "L'Etat est une institution de voleurs". L'imposition est simplement un système dans lequel les politiciens et les bureaucrates volent l'argent de leurs citoyens pour le dilapider de la façon la plus honteuse. Cet endroit n'est pas une exception. C'est fascinant et je me demande comment vous arrivez à garder votre sérieux tout en parlant d'"évasion fiscale". La Commission dans son intégralité et les bureaucrates de la Commission ne paient pas d'impôts. Vous n'êtes pas assujettis à l'impôt au même titre que les citoyens. Vous avez toutes sortes d'avantages. Taux d'imposition convertis, plafond d'impôt sur la grande fortune, retraites non imposables... Vous êtes les champions de l'évasion fiscale en Europe et pourtant, vous êtes là, assis à donner des leçons.

    ... Et je vais vous dire, quand les gens se seront vraiment rendu-compte de qui vous êtes, il ne leur faudra pas longtemps pour prendre cette Chambre d'assaut et vous pendre. Et ils auront raison. »

    (Godfrey Bloom, eurodéputé, Discours du 21 novembre 2013 au Parlement européen au sujet du "programme d'action sur la taxation dans l'UE pour la période 2014-2020).

    Signaler un abus

  • jean4178
    12 septembre 201822:07

    c'est normal vu qu'ils votent mal

    Signaler un abus

  • mbarthe5
    12 septembre 201822:10

    Procédure bidon de toute façon
    Si sanctions il y a suite à cette procédure c'est les chefs d'état qui la prendront
    Et la décision doit être prise à l'unanimité
    Comme tout le monde sait très bien que la Pologne y mettra son véto, ça n'aboutira à rien
    Et sans doute pas seulement la Pologne
    Le problème c'est pour les LR dont une partie des élus ont voté contre ORBAN, ça laisse planer des doutes pour les électeurs Français qui comptaient sur eux pour lutter contre l'immigration
    Ça décrébilise complétement les propos de Wauquiez qui prétend arrêter la vague migratoire s'il est élu
    On se rend bien compte qu'une grande partie des élus républicains n'a pas changé
    (Je précise les dirigeants républicains, et pas les militants qui sont sincères mais qui se font berner par leurs dirigeants)

    Signaler un abus

  • rico3200
    12 septembre 201823:31

    mbarthe
    enfin quelqu'un qui a compris va expliquer ça a jokee !

    Signaler un abus

  • guyzmo02
    13 septembre 201801:50


    https://www.ouest-france.fr/europe/hongrie/etat-de-droit-en-hongrie-les-eurodepu tes-declenchent-l-article-7-contre-le-regime-de-viktor-orban-5964366

    En sanctionnant la Hongrie et menaçant de lui faire perdre son droit de vote, le parlement européen démontre son rejet de la démocratie et sa servilité à des intérêts extra-européens. L'UE est de plus en plus une technostructure qui méprise les peuples

    Signaler un abus

  • M6240205
    13 septembre 201802:30

    Bravo les hongrois, tenez bon, des millions d'européens sont avec vous qui vont certainement finir par s'unir contre la dictature de Bruxelles !

    Signaler un abus

  • M6240205
    13 septembre 201802:36

    Et comme d'hab les deux ennemi(e)s de la France se réjouissent. Ils me donnent la gerbe, je vais vomir.

    Signaler un abus

  • steslu
    13 septembre 201807:45

    Rince toi la bouche après, déjà que tu ne sens pas non.

    Signaler un abus

  • steslu
    13 septembre 201807:48

    Toujours marrant quand on sait d'où viennent les hongrois ...

    Signaler un abus

  • DonCorly
    13 septembre 201808:52

    On punit le Peuple qui a mal voté.

    Signaler un abus

  • mbarthe5
    13 septembre 201809:44

    pour steslu
    il n'y a pas que des roms en hongrie
    et comme c'est parti tu va avoir bientôt plus de roms en France qu'en hongrie vu qu'il n'y a pas de prestations sociales en hongrie
    selon le recensement de 2001 :
    " La Loi fondamentale de la Hongrie reconnaît douze minorités nationales : Allemands, Arméniens, Bulgares, Croates, Grecs, Polonais, Roumains, Ruthènes, Serbes, Slovaques, Slovènes, Ukrainiens, et une minorité ethnique : les Roms. Ces minorités bénéficient d'une reconnaissance institutionnelle et peuvent s'organiser en collectivités. Lors des recensements de population, il est possible de se revendiquer à la fois des minorités officielles mais aussi de l'attachement à la majorité magyare. L'appartenance à une minorité et à la communauté nationale n'est donc pas contradictoire. En 2001, sur 10 198 315 habitants, 9 397 432 déclarent une affinité culturelle magyare, soit 91,65 % de la population. En deuxième position, 1,26 % revendiquent l'appartenance à la minorité rom, et 0,86 % à la minorité allemande."

    Signaler un abus

  • witzionn
    13 septembre 201809:58

    Je suis euro-furieux.
    Referendum pour sortir de ce machin.

    Signaler un abus

  • marcoue
    13 septembre 201816:31

    Nos politiques, et surtout les parlementaires et fonctionnaires Européens ne vont surtout pas scier la branche sur laquelle ils sont assis, ce serait fini de leurs prébendes et avantages en tout genre !!!!!

    Signaler un abus

  • jokee
    13 septembre 201817:05

    ""UE veut interdire le vote D Hongrois""

    Du n'importe quoi .. Rico

    Tu es toujours dans la diabolisation .. c'est la méthode de l'extreme droite .. comme dans les années 30 en Allemagne..

    Signaler un abus

  • Aloris
    13 septembre 201817:10

    "les pays de l'ouest européen n'ont jamais connu le risque de disparaitre"

    Ah bon ?????

    Signaler un abus

  • marsolai
    13 septembre 201818:49

    En ce qui concerne les invasions islamiques les hongrois et les autrichiens ont déja donné et ils s en rappellent. Vienne ayant été asseigé par les turc a 2 reprises

    Signaler un abus

  • jokee
    13 septembre 201818:51

    marsolai .. mais ils n'ont pas été envahi comme nous par l'Afrique, du a nos ancienne colonies..

    Signaler un abus

  • marsolai
    13 septembre 201818:58

    Jokee nos anciennes colonies ont voté pour leur indépendance ,alors qu ils assument au lieu de se précipiter chez l ancien colonisateur.

    Signaler un abus

  • Inox316
    13 septembre 201819:02

    Si les peuples ont quelque chose à dire, ne devrait-on pas les ecouter ? (Si on etai en "democratie").

    Signaler un abus

  • jokee
    13 septembre 201819:12

    Oui ..marsolai

    Maintenant on va faire de la repentance ...

    Signaler un abus

  • Chr.Sand
    13 septembre 201819:49

    C'est comme Le DRIAN, qui menaçait les pays d'Europe qui ne voteraient pas dans le bon sens (le leur bien entendu) ....Que les autres pays ne contribueraient pas aux financements Européens entre pays....

    Signaler un abus

Retour au sujet Politique

32 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.