Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Politique

Les retraités expatriés faut tout

alibeck
12 sept. 201820:02

leur piquer faut pas mégoter

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

20 réponses

  • alibeck
    12 septembre 201820:04

    1,6 millions de retraités expatriés fois 100 000€ ça fait 160 milliards, super occase de réduire la dette en punissant de mauvais citoyens

    Signaler un abus

  • Khachton
    12 septembre 201820:04

    Commençons par les retraités nantis oisifs et rentiers de la FP !

    Signaler un abus

  • jokee
    12 septembre 201820:06

    Ali... on est libre de vivre ou on veut ... avec toi ça devient 1 dic ta ture

    Signaler un abus

  • Saturne6
    12 septembre 201820:07

    Les vieux qui se barrent à Paname pour plus payer d'impôts, les jeunes qui se branlent à Paname pour revenir chez papa et maman, les Patrons escrocs qui embauchent sans déclarer et sans respect des salariés. Déjà 3 cas à traiter d'urgence.

    Signaler un abus

  • PtiMinet
    12 septembre 201820:08

    La colère est d'autant plus impétueuse que l'on a toléré patiemment les provocations.

    Signaler un abus

  • stelina
    12 septembre 201820:15

    Des generations entières a recevoir la pension du grand-père , et de venir se faire soigner en France avec sa carte de secu .

    Signaler un abus

  • donofisc
    12 septembre 201820:29

    commençons par tous ceux qui partent HORS UE, il faut les taxer à fond et dénoncer le profiteur traitre à la nation de passinot !!!

    Signaler un abus

  • to_tophe
    12 septembre 201820:40

    jokee
    20:06
    Ali... on est libre de vivre ou on veut ... avec toi ça devient 1 dic ta ture"

    oui, vous êtes libres de vivre ou vous voulez, mais pas de profiter de l'assurance santé française alors :)
    il faut choisir!

    Signaler un abus

  • nonalace
    12 septembre 201820:41

    Tiens le provocateur, Ali, qui ne répond pas aux questions, a encore pondu une provocation ?

    Signaler un abus

  • mcarre1
    12 septembre 201820:54

    Encore une provoc à 2 balles. Il tourne en rond le Bismark. Il a dû se prendre une torpille dans le gouvernail.

    Signaler un abus

  • PtiMinet
    12 septembre 201820:55

    Les provocateurs sont nombreux.

    Signaler un abus

  • bear
    12 septembre 201821:02

    Et... pour ces retraites africains largement centenaires on fait quoi ?

    Signaler un abus

  • encorien
    12 septembre 201821:07

    enfin un message censé avec ceux sur les animaux (;o))

    Signaler un abus

  • j.jmbe
    12 septembre 201821:10

    "oui, vous êtes libres de vivre ou vous voulez, mais pas de profiter de l'assurance santé française alors :)
    il faut choisir! "

    un ex-premier ministre a passé une convention avec ce pays dont tu deviens résident fiscal avec 90j/an tout en bénéficiant de la sécu. Française. Problème pour les fonctionnaires qui n'ont pas droit à ces avantages. On dit quoi: merci la gauche.

    Signaler un abus

  • j.jmbe
    12 septembre 201821:14

    "On dit quoi: merci la gauche. "

    Je dis cela car beaucoup de gauchos ont le portefeuille à droite.

    Signaler un abus

  • chimien
    12 septembre 201822:12

    Cette exonération de CSG actuelle est aberrante. Mais changer les règles en cours de route pour ceux qui sont partis est tout simplement scandaleux.

    Signaler un abus

  • arons
    12 septembre 201822:15

    Il faut
    Bien sûr

    Signaler un abus

  • lessage
    12 septembre 201822:20

    au lieu de diminuer les dépenses, Macron préfère inventer de nouvelles taxes et de nouvelles personnes à tondre.

    Signaler un abus

  • hollyfai
    12 septembre 201822:27

    Surtout les retraités qui sont au bled depuis 80 ans en ayant bénéficie d'une retraite a 60 ans ,pas vrai Ali !!!

    Signaler un abus

  • genest2
    12 septembre 201823:01

    160 Mrds. Nos élus c.est autant. Minimum. Donc 320 en tout !

    Signaler un abus

Retour au sujet Politique

20 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.