Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Politique

BRAVO LA HONGRIE !!

rico3200
11 sept. 201800:04

Le ministre hongrois des Affaires étrangères attaque Macron : « Il veut changer la composition des peuples européens en important des masses de migrants » 10/09/2018

« La Hongrie est attaquée par les forces pro-immigration dirigées par le président français Emmanuel Macron », a déclaré vendredi le ministre hongrois des Affaires étrangères.

« Quelle que soit la pression, le gouvernement hongrois se battra pour la cause de l'Europe et de la Patrie », a déclaré Péter Szijjártó dans un communiqué. « Le président Macron a l'intention d'importer des masses de migrants en Europe, mettant en danger la sécurité du continent », a-t-il ajouté.

« Leur objectif est de changer la composition des personnes vivant en Europe. Nous résistons à cela », a ajouté le ministre des Affaires étrangères.

« Ces forces se considèrent comme progressistes, mais le problème est que la direction prise par ces progressistes est désastreuse et conduit l'Europe dans le ravin », a déclaré le ministre.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

33 réponses

  • mcarre1
    11 septembre 201800:09

    Pour l'Espagne, la reconquista était partie du Nord. Pour l'Europe, elle viendra de l'Est.

    Signaler un abus

  • ominium
    11 septembre 201800:12

    pour rappel, le hongrois est un peuple non européen, ce sont au départ des envahisseurs nomades venus des steppes d'asie; d'ailleurs l'objectif des hordes mongoles s'avançant en pologne était de battre les hongrois, avant d'être rappelés par le décès de leur chef( et trouver un successeur).

    Signaler un abus

  • ominium
    11 septembre 201800:18

    une reconquista pourrait effectivement être un bon truc pour souder l'europe fédérale, comme les royaumes d'espagne. mais à chaque fois qu'un pays cherche à se reconquérir, il doit faire un tel effort qu'ils continue sur sa lancée et déborde, comme l'urss en europe de l'est, les USA au pacifique, mais aussi la france après la guerre de 100 ans, qui lança des expéditions en angleterre, les iles canaries furent mêmes annexées par un français qui , devant le manque d'intérêt du royaume en fit don à l'espagne.
    la reconquista concernait portugal espagne et aragon, chacun s'étendit outre mer, il en fut de peu que le maroc devienne portugais. et que l'espagne possède tout le littoral du maghreb, l'aragon s'étendit vers l'italie.
    une reconquista de l'europe aboutirait aussi à une expansion qui dépasserait les frontières d'europe.
    et c'est là qu'on comprend tout le noeud du problème, il nous faut une structure qui unifie l'europe et soit efficace.

    Signaler un abus

  • steslu
    11 septembre 201805:24

    « Quelle que soit la pression, le gouvernement hongrois se battra pour la cause de l'Europe et de la Patrie », a déclaré Péter Szijjártó dans un communiqué. « Le président Macron a l'intention d'importer des masses de migrants en Europe, mettant en danger la sécurité du continent », a-t-il ajouté.

    « Leur objectif est de changer la composition des personnes vivant en Europe. Nous résistons à cela », a ajouté le ministre des Affaires étrangères.

    Source ?

    Signaler un abus

  • bodsonph
    11 septembre 201809:11

    Ah la Hongrie, sa liberté d'expression, la presse muselée, les universités surveillées.... Ca fait rêver !

    Signaler un abus

  • rico3200
    11 septembre 201809:32

    steslu tu fais comme moi tu cherches !

    Signaler un abus

  • josi324
    11 septembre 201809:35

    bodsonph
    09:11

    Ah la Hongrie, sa liberté d'expression, la presse muselée, les universités surveillées.... Ca fait rêver !

    c'est vrai que la france c'est la liberté totale ,la presse n'est pas aux ordres , la démocratie n'est pas bafouée ...mieux vaut lire ces tonneries que d'être aveugle ,toujours plus simple de voir la paille dans l'oeil du voisin que la poutre dans le siens

    Signaler un abus

  • hellcat3
    11 septembre 201809:36

    bodsonph
    09:11

    Ah la Hongrie, sa liberté d'expression, la presse muselée, les universités surveillées.... Ca fait rêver

    Tu as raison , au moins ce n'est pas comme en France , pas le moindre viol , pas la plus petite attaque au couteau ni attentat au camion fou . Ils ont en effet de quoi s'inquiéter ces Hongrois !

    Signaler un abus

  • bodsonph
    11 septembre 201811:34

    En France, on a le droit de dire ce que l'on veut, ou on veut.
    La preuve sur ce forum.
    En Hongrie, on risquerait de sérieux problèmes.

    Signaler un abus

  • kromanio
    11 septembre 201811:39

    https://www.valeursactuelles.com/

    Signaler un abus

  • M6240205
    11 septembre 201811:47

    Rappel : la dictature c'est "ferme ta gu€ule", la démocrassie c'est "cause toujours". Quelle supériorité !
    Au moins l'un des deux a le mérite d'être franc et sans équivoque, on sait à quoi s'en tenir, dans l'autre c'est sournois et insidieux, faux-jeton quoi.
    Dans le premier les gardiens s'imposent par la force, dans le deuxième c'est le peuple lui-même qui se met les chaînes sans même s'en rendre compte.
    La principale différence est que dans le premier système l'ordre et la sécurité sont assurés, dans le deuxième c'est le boc son qui est assuré, et l'insécurité qui va avec.
    Faites votre choix, virtuel évidemment car dans aucun des deux il n'y a de choix possible.

    Signaler un abus

  • hellcat3
    11 septembre 201812:01

    bodsonph
    11:34
    En France, on a le droit de dire ce que l'on veut, ou on veut.

    Mensonge ! Les tribunaux sont encombrés par les procès concernant des paroles ou des écrits non conforment à la doxa . Comme par exemple Zemmour bannit des émissions télé .

    Signaler un abus

  • grobulle
    11 septembre 201812:25

    Non et puis en France, que ce soit dans les petits reportages, les feuilletons, la mise en avant certains faits divers et pas d'autres, les petits sujets de société que l'on ressert sur les ondes ou à la télé régulièrement...On baigne dans la bien pensance de gauche en continu, dans le contrôle des comportements divers par tous moyens, le contrôle du langage, l'appropriation des mots, ça devient très lassant. Y a du "meilleur des mondes " et du " 1984" tous les jours...

    Signaler un abus

  • oculus
    11 septembre 201813:56

    comme d'habitude on trouvera toujours en France des gens fascinés par les régimes autoritaires. Ce genre de personnes vivent dans la haine de leur pays et seront les premiers à trahir en cas de guerre. Ce qui est cocasse c'est qu'ils se disent patriotes

    Signaler un abus

  • bodsonph
    11 septembre 201814:55

    Oui, oculus tu as tout compris.

    Signaler un abus

  • 123FF
    11 septembre 201815:08

    tu embrouilles ton discours avec des contractions quel manque de courage ! désolant

    Signaler un abus

  • jamesw
    11 septembre 201815:11

    c est peut etre en hongrie qu il faudra aller .........

    Signaler un abus

  • onlyk
    11 septembre 201816:39

    respect a ce monsieur et a ce petit pays

    qu'il tienne jusqu'aux prochaines elections européenes
    Les peuples d'Europe vont les aider avant qu'il ne soit trop tad.

    Signaler un abus

  • steslu
    11 septembre 201816:42

    Corrompu jusqu'à l'os le Orban avec son stade de 25000 places pour un village de 200 habitants et payé pat l'UE.

    Signaler un abus

  • M9195003
    11 septembre 201816:47

    Avant de critiquer la Hongrie, vous y êtes allé ?

    Signaler un abus

  • eleguya
    11 septembre 201816:51

    les nazis étaient de gauche: national-socialisme . H.itler avait été élu comme chef du parti populaire ouvrier (ça fait pas très extr droite) qu'il a rebaptise part national socialiste. d'ailleurs son associé Mussolini
    était le fondateur du parti socialiste italien...et l'autre associé était Staline ..un communiste...alors arr^ter
    de parler d'extrême droite...

    Signaler un abus

  • hellcat3
    11 septembre 201817:03

    Quand on a à la tête de la commission Européenne un président comme ce Jean-Claude Junker on devrait avoir la décence de ne pas critiquer Monsieur Orban.

    Signaler un abus

  • M6240205
    11 septembre 201820:18

    oculus
    13:56
    comme d'habitude on trouvera toujours en France des gens fascinés par les régimes autoritaires. Ce genre de personnes vivent dans la haine de leur pays et seront les premiers à trahir en cas de guerre. Ce qui est cocasse c'est qu'ils se disent patriotes

    Plus aveugle que ça je n'ai jamais vu !
    1. régime autoritaire, on est en plein dedans. Peut-on dire que Micron laisse au peuple le choix de ses options politiques avec moins de 20% d'approbation réelle.
    2. les personnes qui haïssent leur pays sont celles qui veulent la faire envahir par des gens de culture inférieure ou incompatible, ce qui mène à des problèmes dommageables.
    3. ce qui est cocasse c'est que ces gens se croient patriotes bien plus que ceux qui veulent préserver leur tradition et culture.

    Signaler un abus

  • ozarmes
    11 septembre 201820:20

    Echangerais 10 Macrons contre un Orban !

    Signaler un abus

  • nayara10
    12 septembre 201800:20

    Jean IV de Béthencourt était un corsaire à la solde du Roi de France .Il sera à la solde de la couronne des rois de Navarre et d'Aragon .Il se retira longtemps à Bétencouria village situé au centre de l'ile de Fuerteventura aux Canaries .

    Signaler un abus

  • expertus
    12 septembre 201808:01

    M9195003
    11 septembre 201816:47
    > Avant de critiquer la Hongrie, vous y êtes allé ?

    Oui, mais je n'ai pas été spécialement tenté d'y retourner.
    Je préfère passer ma retraite en France et faire du tourisme en Italie par exemple.

    Signaler un abus

  • masyson
    12 septembre 201808:03

    La Hongrie j'ai rien contre, mais leur langue franchement c'est pas un cadeau...

    Signaler un abus

  • kuranes
    12 septembre 201810:45

    "Avant de critiquer la Hongrie, vous y êtes allé ?"
    oui
    et toi?

    Signaler un abus

  • M9195003
    12 septembre 201811:23

    Avant de critiquer la Hongrie, vous y êtes allé ?"
    oui
    et toi?
    Oui.Moi aussi, pas en voyage organisé, mais chez l'habitant, des amis, à plusieurs endroits dans différents milieux.

    Signaler un abus

  • M843243
    12 septembre 201811:36

    Jolis ramassis de petits Zemmouriens ici ... et pardon pour les autres !
    Mais tristement révélateur du regain de neo-Poujadisme dans notre société !

    Signaler un abus

  • doussine
    12 septembre 201812:30

    merci Ominium pour cet eclairage!

    Signaler un abus

  • doussine
    12 septembre 201812:31

    M9195003 Hahaha comme c est mignon ! (et un peu naif aussi)

    Signaler un abus

  • M9195003
    12 septembre 201814:54

    "" M9195003 Hahaha comme c est mignon ! (et un peu naif aussi) ""

    Pourquoi ?

    Signaler un abus

Retour au sujet Politique

33 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.