Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Zone euro: Les ventes au détail baissent plus que prévu en juin
information fournie par Reuters03/08/2022 à 12:17

ZONE EURO: LES VENTES AU DÉTAIL BAISSENT PLUS QUE PRÉVU EN JUIN

ZONE EURO: LES VENTES AU DÉTAIL BAISSENT PLUS QUE PRÉVU EN JUIN

BRUXELLES (Reuters) - Les ventes au détail en zone euro ont baissé plus que prévu en juin alors que les prix à la production industrielle ont continué à augmenter, montrent les données publiées mercredi par Eurostat, ce qui signale une faible demande de la part des consommateurs qui pourrait présager une récession au second semestre.

Selon l'office statistique de l'Union européenne, le volume des ventes au détail dans les 19 pays partageant l'euro, corrigé des variations saisonnières, a reculé de 1,2% sur un mois en juin et de 3,7% sur un an.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à un indicateur stable sur le mois et en baisse de 1,7% sur un an.

La baisse des ventes au détail, un indicateur de la demande des consommateurs, intervient alors que les prix à la production ont augmenté de 1,1% en juin en glissement mensuel, soit une hausse de 35,8% en glissement annuel, selon Eurostat.

Alors que l'économie de la zone euro a connu une croissance meilleure que prévu au deuxième trimestre, les économistes ont déclaré que celle-ci était probablement la dernière avant une récession probable au second semestre de l'année, en raison notamment de la flambée des prix et des perturbations de la chaîne d'approvisionnement mondiale.

Les données d'Eurostat montrent que les prix de l'énergie ont presque doublé en juin par rapport à il y a un, mais même en les excluant, les prix à la production restent encore supérieurs de 15,6% sur un an en juin.

La plus forte baisse du volume des ventes du commerce de détail a concerné les produits non alimentaires, à l'exception du carburant pour voitures, notamment par le biais de la vente par correspondance et Internet, où il a chuté de 12,5% en glissement annuel, selon Eurostat.

L'Allemagne, première économie de la zone euro, a enregistré une baisse des ventes au détail de 8,8% en glissement annuel, tandis que la France a tout de même enregistré une hausse de 0,6%.

(Reportage Jan Strupczewski, version française Diana Mandiá, édité par Kate Entringer)

0 commentaire