Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Zone euro - La situation économique est "critique"-Mersch (BCE)

Reuters10/11/2014 à 22:29

par Ilona Wissenbach HERRENBERG, Allemagne, 10 novembre (Reuters) - La situation économique dans la zone euro est "critique", a estimé lundi Yves Mersch, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE), qui appelle les Etats membres de l'Union économique monétaire à prendre des mesures pour y remédier. S'exprimant lors d'un discours tenu à Herrenberg, ville située non loin de Stuttgart, en Allemagne, il a ajouté que cette dernière, première économie de la zone euro, était cette fois également concernée par le ralentissement de la reprise. "La situation économique est critique, la croissance est faible et l'inflation inhabituellement basse. L'économie a perdu son élan", a déclaré Yves Mersch. "La reprise modérée est très lente (...) après d'autres crises passées, elle avait été beaucoup plus rapide et marquée". Dimanche, Benoît Coeuré, un autre membre du directoire de la BCE, a dit craindre de voir l'économie de la zone euro tomber dans une spirale auto-entretenue de perte de dynamique de croissance, répétant que l'institution de Francfort se tenait prête à agir si nécessaire. ID:nL6N0SZ0KT A l'issue de sa réunion monétaire de novembre, la BCE a laissé la porte ouverte à de nouvelles mesures de soutien au cas où ses outils actuels ne seraient pas suffisants ou dans l'éventualité d'une nouvelle détérioration des perspectives d'inflation. ID:nL6N0SW5IT Yves Mersch a de son côté déclaré que la BCE pouvait étendre son programme de rachats de titres de dettes privées aux obligations souverraines si la situation économique devait encore se détériorer davantage. "C'est une possibilité théorique. Il serait irresponsable de ne pas envisager toutes les options", a-t-il ajouté. La probabilité d'achats de dettes souveraines par la Banque centrale européenne (BCE) s'établit toujours à 50% selon les intervenants du marché monétaire interrogés par Reuters après la réunion monétaire de jeudi dernier. ID:nL6N0T03ZG Mais, comme Benoît Coeuré, Yves Mersch a insisté sur le fait qu'il appartenait surtout aux Etats de la zone euro, et non à la BCE, d'agir. "La faiblesse de la croissance que nous observons partout est une signe de la nécessité de plus de mesures à travers la zone euro", a-t-il souligné, mettant notamment l'accent sur l'importance de "réformes structurelles", une expression qui, entre autres, sous-entend une plus grande flexibilité du marché du travail. Les chiffres du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro au troisième trimestre, attendus vendredi, devraient confirmer la mauvaise passe que traverse la région depuis l'été. L'Espagne, revenue de loin, a déjà annoncé une croissance raisonnable de 0,5% mais ses partenaires seront loin du compte. ID:nL6N0SZ0TM L'Allemagne est ainsi au bord de la récession en raison de la faiblesse des économies de ses principaux partenaires, a dit lundi le président de l'institut d'études économiques Ifo dans le cadre d'un entretien à Reuters. ID:nL6N0T052L (Benoit Van Overstraeten pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.