1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Zone de libre-échange africaine : et la sécurité dans tout ça ?
Le Point02/08/2019 à 16:25

L'engagement dans la Zone de libre-échange continentale africaine implique pour les États de renoncer à une partie importante de leur souveraineté. Pourtant, dans un contexte de violences généralisées, les souverainetés étatiques n'ont jamais été autant défiées. Les acteurs contestataires de l'État sont des mouvements rebelles, des groupes terroristes, djihadistes, des milices d'autodéfense, des criminels transnationaux, etc. Ces acteurs sont principalement caractérisés par leurs capacités de mobilité. Ils se jouent des frontières et de la souveraineté territoriale des États.Lire aussi Zone de libre-échange continentale : c'est parti !À l'heure où il est exigé de certains États de renforcer leur présence dans les zones frontières et périphériques, le libre-échange continental des biens et des personnes ne constituera-t-il pas une véritable préoccupation ?Le casse-tête de la sécurisation des frontièresÀ l'intérieur du continent, des milliers de kilomètres de frontières sont autant d'espaces de violences. Les États en situation de conflit armé ? par exemple la Libye, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Burkina Faso, la Centrafrique, le Soudan, la République démocratique du Congo, la Somalie ? ont en partage des milliers de kilomètres avec d'autres États.Cela explique que les conflits au Mali, en République démocratique du Congo, finissent par affecter toute la communauté régionale, avec comme conséquence des millions de...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer