Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Zimbabwe : des manifestants tentent d'entrer dans le palais présidentiel pour déloger Mugabe

Le Parisien18/11/2017 à 14:56

Zimbabwe : des manifestants tentent d'entrer dans le palais présidentiel pour déloger Mugabe

Voilà quatre jours que Robert Mugabe ne peut plus gouverner le pays qu'il tenait d'une main de fer depuis 37 ans. Dans la capitale zimbabwéenne, la situation est confuse : l'armée, dont on annonçait mercredi le coup d'Etat, s'active ce samedi pour contenir la foule qui tente d'entrer dans le palais présidentiel pour déloger l'autoritaire président de 93 ans. En parallèle, le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara, dit souhaiter voir le chef zimbabwéen «quitter ses fonctions dans la dignité» alors que ce dernier est confronté à la pression du peuple mais aussi bel et bien des militaires qui attendent que Mugabe parte de lui-même.L'armée contient la colère qu'elle a attiséeEn principe assigné à résidence depuis le coup de force de l'armée mercredi, le chef de l'Etat a fait vendredi une apparition publique remarquée, qui a visiblement renforcé la grogne de la rue. Revêtu d'une toge bleue roi et d'une coiffe assortie, il a présidé sous bonne escorte une cérémonie de remise de diplômes dans une université d'Harare, somnolant à l'écoute de plusieurs discours. Les militaires, sur lesquels il a pu s'appuyer pendant toutes ses longues années de règne, semblent vouloir le pousser à partir sans violence, sans apparaître brutaux aux yeux du monde avec qui il faudra ensuite dialoguer. Mais s'ils retiennent pour l'instant la hargne des manifestants, actuellement assis sur la chaussée en signe de protestation, les militaires soutiennent le mouvement qu'ils ont initié et attisé.En effet, au-delà de la crise économique et financière marquée par un chômage de masse, la fronde trouve surtout son origine dans un conflit de succession au pouvoir entre la très controversée femme du dirigeant, Grace Mugabe, et les héritiers potentiels venus de l'armée. La Première dame, fantasque et colérique, s'est peu à peu fait détester dans son pays et au delà.La femme de Mugabe au coeur de la révolteEn 2014, le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.