Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Zambie: contre le sida, des conseils aux jeunes par texto

Le Parisien01/12/2014 à 14:30

Zambie: contre le sida, des conseils aux jeunes par texto

Anonymes, directes, parfois brutales, les questions que les adolescents de Zambie se posent à propos du sida tiennent toujours en moins de 160 caractères: le volume d'un texto sur un téléphone portable.Ces messages, U-Report, une organisation zambienne d'information sur le sida, en reçoit des milliers tous les jours."J'ai une copine qui a le VIH et maintenant, elle parle de mariage. Qu'est-ce que je peux faire avec elle?", demande l'un. Un autre interroge: "Peut-on attraper le virus quand on embrasse profondément quelqu'un?"Si le nombre de décès liés au sida diminue considérablement dans le monde, il continue à progresser chez les adolescents, selon un rapport du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) publié la semaine dernière. Des organismes comme U-Report offrent une nouvelle manière de communiquer avec les jeunes, trop angoissés ou trop embarrassés pour affronter une discussion en tête-à-tête avec un conseiller. Installés dans un immeuble anonyme de bureaux à Lusaka, les conseillers assis derrière leur ordinateur répondent aux questions par SMS, qu'elles portent sur le mode de contagion du virus ou les avantages et inconvénients de la circoncision masculine. Le service, lancé en 2012, revendique désormais plus de 70.000 abonnés et a inspiré d'autres pays, comme l'Afrique du Sud ou la Tanzanie. "Nous recevons des messages de toute la Zambie", se félicite la directrice, Christina Mutale. "Ca s'est répandu comme une traînée de poudre".Un tiers de ceux qui écrivent sont des adolescents. - Un million de séropositifs - Dans le jardin de la clinique de Lusaka où elle est soignée, Chilufya Mwanangumbi explique avoir recouru à U-Report car les conseils sont difficiles à trouver.L'étudiante de 19 ans aux ongles soigneusement manucurés rêve de devenir ingénieure. Comme beaucoup d'autres jeunes Zambiens, elle vit avec le VIH. "Dans d'autres hôpitaux, on ne vous explique pas ce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.