Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

KERING (Ex: PPR)

431.00EUR
+0.47% 
Ouverture théorique 431.00
indice de référence CAC 40

FR0000121485 KER

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    429.00

  • clôture veille

    429.00

  • + haut

    435.80

  • + bas

    428.20

  • volume

    204 890

  • valorisation

    54 426 MEUR

  • capital échangé

    0.16%

  • dernier échange

    20.04.18 / 17:35:17

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    405.20

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    456.80

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter KERING (Ex: PPR) à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter KERING (Ex: PPR) à mes listes

    Fermer

YSL et Gucci ne croient plus à une médiation avec Alibaba

Reuters10/11/2015 à 10:56

SHANGHAI/NEW YORK, 10 novembre (Reuters) - Les marques du groupe Kering PRTP.PA qui poursuivent le géant chinois de vente en ligne Alibaba BABA.N devant la justice américaine ont demandé au juge d'être dispensées de la médiation obligatoire, estimant cette procédure vaine après des propos de Jack Ma écartant toute possibilité d'accord. Gucci, Yves Saint Laurent et d'autres marques du groupe de luxe français ont porté plainte à New York en mai, accusant Alibaba d'offrir une vitrine à la contrefaçon et d'avoir sciemment rendu possible la commercialisation de produits contrefaits. ID:nL5N0Y701U Dans un contribution publiée sur son site en fin de semaine dernière, le magazine Forbes rapporte des propos du fondateur et directeur général d'Alibaba Jack Ma indiquant qu'un compromis est impossible. "Je préférerais perdre le procès, perdre de l'argent (...) mais en gagnant dignité et respect", a indiqué Jack Ma d'après Forbes. Dans une lettre adressée au juge du tribunal fédéral de Manhattan chargé du dossier dont Reuters a eu connaissance, l'avocat principal indique que les plaignants ont été "profondément troublés" par ces propos, d'autant plus que la demande de médiation a été lancée à l'initiative d'Alibaba. "Cela donne l'impression (...) que la demande de médiation d'Alibaba n'était pas de bonne foi mais plutôt une tactique pour retarder cette affaire (...) avec une médiation onéreuse et chronophage", peut-on lire dans ce document. Selon ce courrier, les marques concernées n'écartent pas l'éventualité d'une médiation à l'avenir mais à l'heure actuelle cette procédure leur semble vaine. Un porte-parole du groupe chinois a précisé que Jack Ma avait tenu ces propos avant que Kering accepte sa proposition de médiation. "S'ils veulent revenir à une procédure de contentieux, au lieu de la médiation, nous défendrons énergiquement nos droits et notre réputation", a-t-il indiqué dans un courriel adressé à Reuters. Régulièrement accusé de favoriser la contrefaçon, Alibaba assure oeuvrer constamment à améliorer la surveillance de ses sites mais les résultats tardent à se manifester. Dans sa réponse lundi à la demande de Kering, le juge Kevin Castle a plaidé pour la médiation, qui n'a pas encore commencé. (John Ruwitch à Shanghai, Jonathan Stempel et Nate Raymond à New York; Myriam Rivet pour le service français, édité par)

Valeurs associées


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.