Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Yingluck Shinawatra doit démissionner, dit la Cour thaïlandaise

Reuters07/05/2014 à 13:55

LA COUR CONSTITUTIONNELLE THAÏLANDAISE JUGE QUE LE PREMIER MINISTRE DOIT DÉMISSIONNER

par Amy Sawitta Lefevre

BANGKOK (Reuters) - La Cour constitutionnelle thaïlandaise a estimé mercredi que la Première ministre Yingluck Shinawatra avait violé la Constitution et devait de ce fait démissionner, tout comme les ministres liés à la mutation d'un haut responsable découlant, selon cette instance, d'un abus de fonction.

Yingluck Shinawatra serait remplacée à la tête du gouvernement par l'actuel ministre du Commerce, Niwatthamrong Boonsongphaisan, a déclaré le gouvernement, qui a dit maintenir son projet d'élections législatives pour le 20 juillet. Cette date n'a toutefois pas encore été officiellement entérinée et l'opposition devrait de nouveau s'opposer à la tenue de ce scrutin.

"Le gouvernement a décidé que Niwatthamrong Boonsongphaisan assumerait la fonction en remplacement de la chef du gouvernement Yingluck", a déclaré le ministre de la Justice, Pongthep Thepkanjana, lors d'une conférence de presse.

Les juges de la cour ont déclaré que Yingluck Shinawatra avait abusé de ses pouvoirs en transférant le chef du Conseil national de sécurité, Thawil Pliensri, à une autre fonction en 2011, afin qu'un de ses proches puisse bénéficier de ce jeu de mutations.

"L'accusée a joué un rôle dans la destitution de Thawil Pliensri de son poste de chef du Conseil national de sécurité", a dit le juge en annonçant le verdict, ajoutant que cela avait été fait "afin de Priewpan Damapong, un proche de l'accusée, soit élevé à une nouvelle fonction".

"L'accusée a agi pour son propre profit politique(...). Le transfert n'a pas été effectué pour le profit de la nation", a ajouté le magistrat.

VERDICT SANS SURPRISE, SELON LES "CHEMISES ROUGES"

La chef du gouvernement, qui nie toute malversation dans ce dossier, s'est défendue d'avoir pris seule la décision de démettre Thawil Pliensri, expliquant que celle-ci avait été prise en conseil des ministres.

La Cour constitutionnelle a précisé que les ministres impliqués eux aussi dans la violation de la Constitution devraient démissionner, et que les autres pourraient rester en place.

Yingluck Shinawatra, soeur de l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, est confrontée depuis six mois à des manifestations dans la capitale, Bangkok. Les manifestants n'ont pas réussi dans la rue à faire chuter le gouvernement et ont engagé pour ce faire des procédures judiciaires.

Les partisans de Yingluck accusent la Cour constitutionnelle de partialité car elle a fréquemment rendu des arrêts contraires au gouvernement. En 2008, cette même cour avait contraint à la démission deux Premiers ministres liés à Thaksin.

"Nous nous attendions à ce verdict. Tout ce que nos ennemis font, c'est paralyser le processus démocratique", a déclaré Jatuporn Prompan, dirigeant des "chemises rouges" - les partisans de Yingluck Shinawatra.

"La Cour a choisi une voie médiane. Elle aurait pu limoger l'ensemble du gouvernement mais elle a préféré ne destituer qu'elle (la chef du gouvernement) et les ministres responsables du transfert", a ajouté Jatuporn Prompan.

(Eric Faye pour le service français, édité par Marc Angrand)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.