Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Yémen-Il faut décider rapidement, estime l'ambassadeur US

Reuters24/03/2015 à 04:41

WASHINGTON, 24 mars (Reuters) - L'ambassadeur des Etats-Unis au Yémen, Matthew Tueller, a estimé lundi que des décisions devaient être prises rapidement pour qu'une solution politique puisse être trouvée dans la crise au Yémen. Le diplomate s'est dit "relativement optimiste" sur la conclusion d'un accord de partage du pouvoir entre les deux groupes qui se combattent au Yémen, pour peu qu'une réunion puisse avoir lieu en dehors du pays et sans l'influence de parties extérieures telles que l'Iran. Le Yémen est dans une situation de plus en plus confuse depuis la prise de la capitale, Sanaa, par les Houthis, des musulmans chiites soutenus par l'Iran, en septembre dernier. Le président, Abd Rabbou Mansour Hadi, a été contraint de se replier le mois dernier sur Aden, le grand port du sud du pays. "Nous reconnaissons que nous devons prendre certaines décisions rapidement", a déclaré Matthew Tueller à Reuters après une réunion de la Chambre de commerce en soulignant l'avancée rapide des milices houthies vers le port d'Aden. "Le dialogue politique ne marchera pas si Hadi est renversé et capturé, et qu'Aden tombe, ce qui pourrait se passer très rapidement", a déclaré l'ambassadeur qui souligne l'importance des forces houthies. Il n'a pas dit comment les Etats-Unis pourraient précisément agir. Samedi, Washington a évacué ses derniers personnels aux Yémen, et notamment 100 membres des forces spéciales, en raison de la détérioration des conditions de sécurité. Lundi, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Saoud al Fayçal, a indiqué que les pays arabes prendraient des mesures nécessaires pour protéger la région conter l'"agression" des Houthis si une solution politique ne pouvait être trouvée. Auparavant, le ministre yéménite des Affaires étrangères, Ryadh Yassine, avait plaidé en faveur d'une intervention militaire des pays du Golfe avec notamment l'imposition d'une zone d'exclusion aérienne, pour stopper l'avancée houthie. ID:nL6N0WP3XN L'Arabie a bien proposé d'accueillir des négociations de paix entre les différentes parties au conflit, a dit l'ambassadeur américain, mais c'est le 7 avril, a-t-il souligné, c'est-à-dire dans plus de 15 jours. Or, en attendant, la situation se détériore rapidement. (Andrea Shalal; Danielle Rouquié pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.