1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Xi Jinping sera reçu par Trump les 6-7 avril en Floride
Reuters30/03/2017 à 10:18

    PEKIN, 30 mars (Reuters) - Le président chinois, Xi Jinping, 
rencontrera son homologue américain Donald Trump les 6 et 7 
avril dans sa résidence de Mar-a-Lago en Floride, a annoncé 
jeudi le ministère chinois des Affaires étrangères. 
    Le porte-parole du ministère, Lu Kang, a fait cette annonce 
lors de son point de presse quotidien à Pékin. 
    Ce sera leur premier sommet depuis l'élection du candidat 
républicain à la Maison blanche. 
    Le sommet en Floride sera le point d'orgue d'une série de 
rencontres américano-chinoises destinées à améliorer les 
relations bilatérales après les vives critiques adressées à 
Pékin par Donald Trump durant la campagne électorale. 
    Le secrétaire d'Etat américain, Rex Tillerson, a conclu ce 
mois-ci à Pékin une tournée asiatique, et il est convenu de 
coopérer avec les Chinois sur la Corée du Nord, soulignant le 
souhait de Trump d'améliorer la compréhension entre Washington 
et la Chine. 
    Durant la campagne électorale, Donald Trump a accusé la 
Chine de pratiques commerciales injustes, s'en est pris aux 
visées de Pékin en mer de Chine méridionale et a reproché aux 
dirigeants chinois de ne pas faire suffisamment pression sur son 
allié nord-coréen dans le domaine du nucléaire militaire. 
    En outre, Donald Trump a fortement irrité Pékin en décembre 
en prenant un appel téléphonique de la présidente taïwanaise, 
Tsai Ing-wen, et en disant par la suite que les Etats-Unis 
n'avaient pas nécessairement à s'en tenir à la politique d'"une 
seule Chine". 
 
 (Christian Shepherd; Eric Faye pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer