1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Wilbur Ross, secrétaire US au Commerce, confirmé au Sénat
Reuters28/02/2017 à 01:53

 (Actualisé avec confirmation au Sénat) 
    WASHINGTON, 28 février (Reuters) - Le milliardaire Wilbur 
Ross, désigné par Donald Trump à la tête du département du 
Commerce, a été largement confirmé dans ses nouvelles fonctions 
lundi par le Sénat, où il a bénéficié d'un fort soutien des 
démocrates. 
    Wilbur Ross a obtenu les voix de 72 sénateurs, contre 27 
sénateurs opposés à sa nomination. 
    Il y a dix jours, sur une question de procédure, les 
sénateurs avaient voté par 66 voix contre 31 en sa faveur, un 
score qui démontrait déjà qu'un grand nombre d'élus démocrates 
soutenaient sa nomination. 
    Wilbur Ross pourra désormais s'atteler à la mission que lui 
a confiée le 45e président des Etats-Unis en engageant une 
révision des relations commerciales avec la Chine et le Mexique. 
    Durant la campagne, Ross a participé à l'élaboration des 
propositions de Trump en matière commerciale, notamment ses 
critiques sur l'Accord de libre-échange d'Amérique du Nord 
(Alena) avec le Canada et le Mexique, en vigueur depuis 1994, et 
sur l'entrée de la Chine au sein de l'Organisation mondiale du 
Commerce (OMC) en 2001.  
    Ces deux événements ont contribué selon lui à détruire 
massivement des emplois dans l'industrie américaine. 
    "Il y a le commerce, le commerce intelligent et le commerce 
stupide. Nous avons fait beaucoup de commerce stupide", avait 
résumé Wilbur Ross dans une interview accordée fin novembre à la 
chaîne CNBC avec le nouveau secrétaire au Trésor, Steven 
Mnuchin, le jour de leur nomination.   
    La gauche américaine, qui reproche à Trump d'avoir appelé à 
ses côtés de nombreux milliardaires tout en prétendant défendre 
la classe ouvrière et les "laissés pour compte", souligne que 
Ross Wilbur a lui aussi "détruit des emplois" aux Etats-Unis.  
    Selon des données du département du Travail compilées par 
Reuters, les entreprises qu'il a rachetées ont supprimé environ 
2.700 postes aux Etats-Unis depuis 2004.   
    A 79 ans, Ross a fait fortune à la fin des années 1990 et au 
début des années 2000 en rachetant et en restructurant des 
entreprises en difficultés des secteurs de l'acier, du charbon, 
du textile ou de l'équipement automobile. 
    Sa fortune est estimée à 2,9 milliards de dollars par le 
magazine Forbes. 
 
 (David Lawder; Henri-Pierre André et Julie Carriat pour le 
service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer