1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Wiko, le marseillais du smartphone, passe sous pavillon 100 % chinois

Le Point08/02/2018 à 18:40

Le fabricant de smarphones Wiko, né à Marseille en 2011, passe à 100 % sous pavillon chinois. 

En six années d'existence, le marseillais du smartphone s'était taillé une belle place sur le podium européen de la mobilité connectée. La marque créée ex nihilo en 2011 par Laurent Dahan et Michel Assadourian vient d'annoncer son passage sous le contrôle total de son partenaire chinois, Tinno, fort d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires annuel et de 5 000 collaborateurs.

Il y a cinq ans, Wiko n'existait pas. La marque est numéro 2 en France depuis juillet 2013, avec 17,4 % de part de marché en 2017 hors opérateurs. « Nous avons démarré en février 2011 avec 119 téléphones vendus sur un mois, confiait l'an passé Michel Assadourian. En novembre 2016, nous avons vendu plus de 800 000 téléphones sur un mois. Sur l'ensemble de l'année 2016, nous avons commercialisé plus de dix millions de téléphones portables ! »

Lire aussi « Wiko, plus beau, le smartphone »

Mais le cap de 2017 aura été plus difficile à franchir? La marque qui s'était lancée sur un constat très simple ? proposer ce qui manquait ? doit désormais faire face à une nouvelle concurrence, plus féroce encore, et elle aussi chinoise ou made in China : celle des Archos, Honor, Oppo et autres Huawei, venus elles aussi se positionner sur le marché des smartphones à bon rapport qualité-prix-design. Maintenant que la vague Android s'est stabilisée et que...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer