Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Weidmann opposé à des objectifs climatiques pour la BCE
Reuters29/10/2019 à 11:23

German Bundesbank President Jens Weidmann presents the annual 2018 report in Frankfurt

German Bundesbank President Jens Weidmann presents the annual 2018 report in Frankfurt

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) ne doit pas jouer un rôle spécifique dans la lutte contre le changement climatique car cela pourrait compliquer exagérément sa politique et compromettre son indépendance et sa neutralité, a déclaré mardi Jens Weidmann, le président de la Bundesbank.

Christine Lagarde, qui succédera vendredi à Mario Draghi à la présidence de la BCE, a récemment déclaré que les banques centrales et les autorités financières devaient étudier les moyens de contribuer à atténuer les effets du changement climatique.

Mais pour le président de la banque centrale nationale allemande, même si le risque climatique n'est pas suffisamment intégré dans les prix des actifs et si la plupart des banques ne le prennent encore assez en considération, les autorités bancaires et monétaires ne doivent pas être utilisées pour atteindre des objectifs politiques.

"Une politique monétaire qui poursuit explicitement des objectifs environnementaux risque d'être surchargée", a dit Jens Weidmann lors d'une conférence. "Et sur le long terme, son indépendance pourrait être remise en question."

Il a aussi estimé qu'acheter une proportion disproportionnée d'obligations "vertes", comme le suggèrent certains, pourrait enfreindre le principe de neutralité auquel est soumis la BCE.

Il s'est également prononcé contre l'idée d'utiliser certaines dispositions de la réglementation bancaire, comme l'exposition au risque ou les décotes sur les collatéraux, pour atteindre des objectifs climatiques, estimant que la réglementation devait s'aligner sur les risques réels.

"Les incitations à la protection climatique, d'un autre côté, constituent un sujet politique", a-t-il ajouté.

(Balazs Koranyi, Marc Angrand pour le service français)

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • homlib
    29 octobre13:56

    L'intervention de la finance dans l'écologie ne fait qu'amplifier la gabegie de la transition énergétique. C'est aussi la preuve que tout ça n'est qu'une campagne médiatique au profit des multinationales prêtes à faire du profit sur tout ce qui rapporte du pognon.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer