1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Wauquiez : le silence « agacé » de Virginie Calmels

Le Point21/02/2018 à 18:11

Virginie Calmels et Laurent Wauquiez (crédit : PHILIPPE DESMAZES)

Voilà des jours que porte-parole et autres cadres des Républicains se succèdent pour déminer la crise née des propos tenus par Laurent Wauquiez devant des étudiants d'une école de commerce à Lyon. Pourtant, Virginie Calmels, numéro deux de la Rue de Vaugirard, se terre dans un silence pesant. « Elle ne veut pas s'exprimer pour ne pas porter préjudice à Laurent. Elle n'est pas vraiment en accord avec le fond de ses propos, c'est le moins que l'on puisse dire », justifie un de ses amis qui admet que la vice-présidente de LR « évite » micros et caméras depuis le début de semaine.

L'attaque de Laurent Wauquiez visant Alain Juppé et la gestion de la ville de Bordeaux ? dont Virginie Calmels est la première adjointe ? n'est pas passée. Devant les élèves de l'EM Lyon, le patron des Républicains a confié que le maire bordelais avait « totalement cramé la caisse » : « À Bordeaux, il a fait des miracles, Bordeaux est génial, c'est très bien géré, mais il a fait exploser les impôts, exploser la dépense publique et exploser l'endettement. Moi, ma conviction, c'est que, quand vous faites ça, vous n'avez à l'arrivée plus aucune forme de crédit. » Un proche de Calmels confie : « Elle s'est sentie visée, donc ça l'a agacée. »

Lire aussi Wauquiez : « Un chef de parti devrait pouvoir dire cela »

...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer