Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Washington songe à envoyer davantage de forces spéciales en Syrie

Reuters02/04/2016 à 02:19
    par Phil Stewart, Warren Strobel et Jonathan Landay 
    WASHINGTON, 2 avril (Reuters) - Washington songe à augmenter 
le nombre de fores spéciales sur le sol syrien afin de 
consolider les succès enregistrés ces derniers temps contre 
l'Etat islamique et hâter la défaite de ce dernier, ont déclaré 
des responsables américains à Reuters. 
    Ces responsables, qui s'exprimaient sous le sceau de 
l'anonymat, ont refusé de chiffrer le projet, mais l'un d'entre 
eux a déclaré que s'il était mené à bien, le nombre de membres 
des forces spéciales en Syrie serait multiplié par rapport à son 
niveau actuel. 
    Pour l'heure, une cinquantaine de membres de forces 
spéciales sont sur le terrain où ils assurent des tâches de 
conseil, à distance des lignes de front. 
    Le projet fait partie d'une série d'options à la disposition 
du président américain qui réfléchit également à augmenter le 
nombre de soldats présents sur le sol irakien. Contactée par 
Reuters, une porte-parole de la Maison blanche a refusé de faire 
le moindre commentaire. 
    Selon des responsables américains, la dynamique est 
actuellement est clairement défavorable aux djihadistes tant en 
Syrie, où ils ont abandonné la ville de Palmyre, qu'en Irak, où 
ils ont enregistré plusieurs revers depuis la perte de Ramadi. 
    Depuis que des forces soutenues par les Etats-Unis sont 
parvenues à s'emparer de la ville d'Al Chadadi fin février, un 
nombre en constante augmentation de combattants arabes ont 
proposé de se joindre à leur combat. 
    Parallèlement, l'armée américaine a enregistré un certain 
nombre de succès en éliminant des personnalités de l'Etat 
islamique, qu'il s'agisse d'Abd al Rahmane Moustafa al Kadouli 
ou d'Abou Omar al Chichani, considéré par le Pentagone comme le 
"ministre de la guerre" de l'organisation.   
    Les Etats-Unis ont annoncé en décembre qu'ils déploieraient 
des forces spéciales en Irak pour y mener des raids contre 
l'Etat islamique sur les sols irakiens et syriens. Cet 
déploiement est intervenu après celui, en octobre, de dizaines 
de membres des forces spéciales en Syrie, une première dans le 
pays.   et   
    Les nouveaux contingents de forces spéciales seraient dans 
un premier temps affectés à l'établissement de sites où seraient 
formés des combattants arabes qui se sont portés volontaires 
pour combattre l'Etat islamique. Ces hommes pourraient également 
être armés ce qui serait une première étape en vue de la 
formation d'une coalition destinée à s'emparer de Rakka, 
capitale officieuse de l'Etat islamique, avec un appui aérien 
américain. 
    Les militaires actuellement en Syrie travaillent étroitement 
avec une série de groupes arabes syriens regroupés au sein d'une 
alliance qui reste dominée par les forces kurdes. 
    Si cette stratégie semble pour l'heure porter ses fruits, 
Américains et Kurdes semblent d'avis qu'il sera nécessaire de 
former une force majoritairement arabe pour reprendre Rakka, une 
ville arabe dont les habitants pourraient considérer les Kurdes 
comme des occupants. 
 
 (Nicolas Delame pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.