Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Washington et Londres appellent à une trêve immédiate au Yémen

Reuters16/10/2016 à 17:55

UN APPEL À UNE TRÊVE AU YÉMEN LANCÉ PAR WASHINGTON ET LONDRES

LONDRES (Reuters) - Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont lancé dimanche un appel à un cessez-le-feu immédiat et sans condition au Yémen, où la guerre entre rebelles houthis et forces loyalistes soutenues par l'Arabie saoudite a fait des milliers de morts depuis mars 2015.

A Londres où il a rencontré son homologue britannique Boris Johnson, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a déclaré qu'au cas où les belligérants au Yémen accepteraient le principe d'une trêve, l'émissaire spécial des Nations unies pour le pays, Ould Cheikh Ahmed, se chargerait d'en définir les modalités et le calendrier.

"Il est temps de mettre en place un cessez-le-feu de manière inconditionnelle au Yémen et de s'asseoir ensuite à la table des négociations", a déclaré John Kerry à la presse. "Nous ne pouvons pas souligner davantage aujourd'hui l'urgence de mettre un terme à la violence au Yémen."

Il a ajouté qu'il plaidait, tout comme Boris Johnson et Ould Cheikh Ahmed, pour l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu "le plus rapidement possible, dès lundi ou mardi".

La coalition sous commandement saoudien qui intervient au Yémen depuis mars 2015 est sous le feu des critiques depuis un raid qui a fait jusqu'à 140 morts, selon les Nations unies, lors d'une veillée funèbre il y a une semaine à Sanaa, la capitale.

Samedi, plusieurs missiles ont été tirés en direction du destroyer USS Mason en mer Rouge. L'attaque a échoué.

A Londres, Boris Johnson et John Kerry ont rencontré le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al Djoubeïr ainsi que plusieurs hauts responsables des Emirats arabes unis.

La veille à Lausanne, le chef de la diplomatie américaine avait discuté avec le ministre iranien des Affaires étrangères Javad Zarif, dont le pays soutient les rebelles houthis.

"C'est devenu une crise d'ampleur énorme avec des problèmes économiques, humanitaires et sanitaires croissants", a déclaré John Kerry.

"Nous sommes en contact avec les parties depuis plusieurs jours. J'ai parlé au ministre des Affaires étrangères d'Oman, ainsi qu'avec les ministres des Affaires étrangères d'Arabie saoudite et des Emirats, et tout le monde a convenu que le moment était venu d'accentuer les efforts pour atténuer le conflit et trouver une issue", a ajouté le secrétaire d'Etat.

(Lesley Wroughton; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.