Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Vous n'auriez pas un stage pour mon gamin ?

Le Parisien02/12/2013 à 08:15

Vous n'auriez pas un stage pour mon gamin ?

Un brin emprunté, son fameux questionnaire à la main, il s'est glissé en même temps que l'hiver dans les bureaux des assurances, les salles de pause des hôpitaux ou aux comptoirs des administrations. C'est officiel : le stagiaire de 3e est de retour.

Obligatoires depuis 2005, les « séquences d'observation en entreprise », comme on dit au ministère de l'Education nationale, sont « l'occasion de découvrir ce qu'est la vie économique et de construire son orientation ». Quelque 800000 collégiens se prêteront à l'exercice d'ici la fin de l'année scolaire, majoritairement avant les vacances de Noël et à la veille des congés de février.

Y aura-t-il de la place pour tout le monde? La question tracasse chaque année les parents, alors que se signent les conventions par lesquelles les sociétés s'engagent à prendre en charge l'élève pendant cinq jours ouvrables. « On a reçu un petit mot de l'Education nationale, qui nous dit qu'il faut laisser nos enfants chercher par eux-mêmes, raconte Laurence, fonctionnaire et maman de Julie, une collégienne de 14 ans. Cela me fait doucement rire. Aucun jeune ne peut y arriver seul. »

Alors, comme Laurence, les parents sollicitent les collègues, les grand-tantes, les amis d'amis? Las de recevoir ces tombereaux de candidatures, plusieurs grands groupes, comme LVMH, ont décidé de réserver les places aux enfants des collaborateurs. Quid de tous les autres?

Quand le collège n'a pas élaboré de stratégie pour aider les élèves, c'est encore le statut social qui fait le tri. Les plus favorisés vont s'asseoir dans le fauteuil en cuir de leur oncle avocat, ou bien soigner les chevaux du centre équestre où ils sont inscrits depuis l'enfance.

Léa, collégienne savoyarde et cavalière aguerrie, vient de l'expérimenter avec bonheur. « J'ai adoré mon stage, raconte-t-elle. Cela a confirmé mon idée de devenir ostéopathe équine. » D'autres ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.