1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

« Vous avez la parole » : l'impossible concorde
Le Point06/12/2019 à 06:55

« Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup. » La formule de Martine Aubry, certes éculée, maintes fois rabâchée, s'applique pourtant assez bien à la joute qui s'est tenue ce jeudi soir sur le plateau de Vous avez la parole. Sans doute résume-t-elle l'état d'esprit des téléspectateurs de France 2 après plus de deux heures de débats entre les deux membres du gouvernement présents pour défendre la nouvelle réforme des retraites, Gérald Darmanin et Sibeth Ndiaye, et les huit opposants qui leur faisaient face. Et explique-t-elle pourquoi ils étaient seulement 37 %, selon le sondage Ipsos de fin d'émission, à avoir jugé les deux ministres convaincants. « C'était une émission difficile : les retraites, c'est un patrimoine, tout le monde est concerné, forcément ça crée de l'anxiété, explique-t-on dans l'entourage du locataire de Bercy une fois les caméras coupées. Mais elle a permis de rappeler les grands principes : la sauvegarde du système par répartition, que c'est une réforme de justice sociale? »Lire aussi Michèle Cotta ? Delevoye, trait d'union de la majoritéInutile de compter les points. Inutile de désigner un quelconque vainqueur. Le timing laissait présager d'emblée l'impasse dans laquelle le débat allait se conclure : comment réussir son exercice de communication, comment rassurer les Français quand le texte au centre des inquiétudes n'est pas encore ficelé et qu'il faut encore attendre la prise de parole...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer