Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vote au Conseil de sécurité sur des sanctions contre Damas

Reuters28/02/2017 à 03:26
    NATIONS UNIES, 28 février (Reuters) - Le Conseil de sécurité 
des Nations unies vote mardi sur un projet de résolution préparé 
par la France et le Royaume-Uni visant à interdire la livraison 
d'hélicoptères au régime syrien et à sanctionner des dirigeants 
militaires accusés d'attaques chimiques. 
    La Russie a promis vendredi d'opposer son veto au projet 
sanctionnant Damas pour l'usage d'armes chimiques contre la 
population civile.   
    La réunion du Conseil de sécurité promet donc d'opposer la 
Russie, allié du régime syrien, aux Etats-Unis, à la France et 
au Royaume-Uni tandis qu'à Genève, les négociations sous l'égide 
des Nations unies ont repris la semaine dernière après dix mois 
d'interruption.   
    Pour être adopté, le texte doit rassembler neuf votes en sa 
faveur et ne déclencher aucun veto des membres permanents 
(Chine, États-Unis, Russie, France et Royaume-Uni). 
    La Russie a opposé son veto à six résolutions sur la Syrie 
depuis le début du conflit en 2011. La Chine s'est jointe à 
Moscou lors de cinq de ces votes. La position de Pékin vis-à-vis 
du projet soumis mardi reste incertaine. 
    Le texte a été préparé par Paris et Londres dans le sillage 
de la publication des conclusions de la mission d'enquête 
conjointe de l'Onu et de l'Organisation pour l'interdiction des 
armes chimiques (OIAC).  
    L'enquête a conclu que les forces gouvernementales syriennes 
étaient responsables de trois attaques au chlore et que les 
djihadistes de l'Etat islamique avaient utilisé du gaz moutarde. 
    Le projet de résolution prévoit de sanctionner onze 
responsables militaires et politiques syriens ainsi que dix 
entités gouvernementales impliqués dans le développement et la 
production d'armes chimiques. Les sanctions sont un gel des 
avoirs et, pour les individus, une interdiction de déplacement.  
    Lundi, l'ambassadeur britannique aux Nations unies, Matthew 
Rycroft, a estimé que le Conseil de sécurité devait envoyer "un 
message fort et clair, que la communauté internationale est 
sérieuse pour empêcher l'usage de ces armes abominables". 
     
 
 (Michelle Nichols; Julie Carriat pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.