Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vol MH370: un objet suspect repéré par un satellite chinois

Reuters22/03/2014 à 15:08

LA CHINE CONFIRME AVOIR LOCALISÉ DES DÉBRIS DANS LA ZONE DE RECHERCHES DU BOEING DE LA MALAYSIA AIRLINES

KUALA LUMPUR (Reuters) - Un satellite chinois a repéré dans le sud de l'océan Indien un objet qui pourrait être un débris de l'avion de la compagnie Malaysia Airlines disparu il y a deux semaines et des bateaux ont été dépêchés sur place, ont fait savoir samedi Pékin et Kuala Lumpur.

L'objet en question, qui mesure 22 mètres sur 13, a été observé le 18 mars par le satellite "Gaofen-1" à 120 km du lieu où d'autres débris avaient été signalés deux jours plus tôt, dans une zone très isolée située à l'ouest de l'Australie, précise la Commission chinoise de la science, de la technologie et de l'industrie pour la défense nationale sur son site internet.

L'information avait été annoncée un peu plus tôt par le ministre malaisien de la Défense, Hishammuddin Hussein, qui assure l'intérim aux Transports. "Des bateaux chinois ont été envoyés dans la zone", a-t-il déclaré à la presse.

Vendredi, les survols du secteur où le cliché du 16 mars a orienté les recherches n'ont rien donné et le vice-Premier ministre australien, Warren Truss, a déclaré que les deux objets repérés, avaient pu couler depuis. L'un mesure 25 mètres, l'autre moins de cinq.

Rien ne permet en outre de dire, à ce stade, que ces pièces appartenaient bien au Boeing 777 de la Malaysia Airlines, à bord duquel se trouvaient 239 personnes.

"PISTE LA PLUS SOLIDE"

"Même s'il ne s'agit pas d'une piste formelle, c'est probablement la piste la plus solide et c'est pourquoi tant d'effort et d'intérêt sont apportés à ces opérations de recherches", a souligné Warren Truss.

Les recherches ont repris samedi avec six avions dans cette zone située à plus de 2.000 km au sud-ouest de Perth. La Chine, le Japon et l'Inde devaient également envoyer des avions.

"Le secteur est très éloigné, mais nous avons l'intention de poursuivre les recherches tant que nous n'aurons pas la certitude absolue que de nouvelles recherches seraient vaines, et ce jour-là n'est pas encore en vue", a ajouté le vice-Premier

ministre australien, qui se trouvait sur une base aérienne de Perth.

Deux navires marchands sont déjà sur place. Des bâtiments de la marine australienne et de la marine chinoise font route vers cette zone.

"Les conditions météo sont bonnes dans la zone des recherches, avec une visibilité à 10 kilomètres", a déclaré Sam Cardwell, de l'Agence australienne de sécurité maritime (AMSA).

Les autorités ont également relancé les recherches aériennes et maritimes bien plus au nord, en mer d'Andaman, à l'extrémité nord du détroit de Malacca.

L'avion a décollé de Kuala Lumpur le 8 mars à 00h41 heure locale à destination de Pékin. La dernière transmission du système ACARS, qui fournit au sol des données de maintenance sur les moteurs, a été reçue à 01h07.

A 01h19, une voix dans le cockpit déclare aux contrôleurs aériens malaisiens: "Eh bien, bonne nuit." Deux minutes plus tard, le Boeing 777 disparaît des écrans radar. Deux semaines plus tard, les recherches impliquent plus de vingt pays qui ne disposent d'aucune piste sûre.

Pour les familles et les proches des passagers et des membres d'équipage, l'attente est insupportable, d'autant qu'un compte à rebours est enclenché depuis le 8 mars: passée une trentaine de jours, les batteries qui alimentent les "boîtes noires" de l'appareil et leur permettre d'émettre sous l'eau un signal dans un rayon limité entre 2 et 3 km seront épuisées.

(Avec Ruairidh Villar, Tim Hepher, Niki Koswanage, A. Ananthalakshmi et Siva Govindasamy à Kuala Kumpur, Lincoln Feast à Sydney et Jason Lee à Pékin; Henri-Pierre André etJean-Philippe Lefief pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.