1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Viva Tech : à la recherche d'un modèle d'innovation européen
Le Parisien12/02/2019 à 19:12

Viva Tech : à la recherche d'un modèle d'innovation européen

Ils ont dû pousser les murs pour penser plus grand. Porté par son succès populaire - 100 450 visiteurs en 2018 - le salon Viva Technology va investir un nouveau hall du Parc des Expositions (Paris XVe). Pour sa quatrième édition, il accueillera, du 16 au 18 mai, un vaste centre de recrutement et de networking.La scène principale, où défileront de prestigieuses têtes pensantes de la Tech mondiale, emménagera, elle, dans le Dôme de Paris et ses 5000 places. Il y aura encore et toujours les start-up, les robots et les innovations qui veulent changer nos quotidiens sur 56 000m² de stands. Et les grandes tendances de 2019 comme l'Internet mobile 5G, l'intelligence artificielle ou la mobilité du futur y seront aussi disséquées.Mais surtout, après avoir réussi à s'imposer comme un rendez-vous incontournable, l'événement dédié aux start-up et aux nouvelles technologies veut utiliser son aura pour peser sur l'échiquier mondial et stimuler de nouveaux débats. VivaTech interrogera les visiteurs sur les futures technologies déployées en Europe dans un contexte économique et politique incertain.Une autre voie entre les modèles américains et chinois« Le salon se tiendra à dix jours des élections européennes, donc nous devrons réfléchir à quel modèle d'innovation nous voulons faire exister pour les consommateurs comme pour les entreprises. Une troisième voie entre le modèle américain et le modèle chinois », explique Julie Ranty, codirectrice de VivaTech.Depuis l'édition précédente, les scandales des fuites des données collectées par les Gafa sont passés par là. L'heure sera donc au débat pragmatique en présence de Pierre Moscovici (commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, à la Fiscalité) et Carlos Moedas (commissaire pour la Science et l'Innovation). Maxime Baffert, codirecteur du salon, a déjà des pistes : « Pour le consommateur, cela doit être un modèle plus respectueux de ses ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer