Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Visite surprise de John Kerry à Mogadiscio

Reuters05/05/2015 à 16:31

MOGADISCIO, 5 mai (Reuters) - John Kerry a effectué mardi une visite surprise à Mogadiscio, devenant le premier chef de la diplomatie américaine à se rendre en Somalie, où les autorités combattent l'insurrection des islamistes d'Al Chabaab. Le secrétaire d'Etat américain a rencontré le président somalien Hassan Sheikh Mohamud, son Premier ministre, des dirigeants provinciaux ainsi que des représentants de la société civile dans le périmètre sécurisé de l'aéroport de la capitale somalienne. John Kerry était la veille à Nairobi, où il s'est entretenu pendant une heure et demie avec le président kényan Uhuru Kenyatta des moyens de lutter contre les islamistes somaliens d'Al Chabaab. ID:nL5N0XV3LS Sa venue à Mogadiscio vise à souligner l'engagement des Etats-Unis aux côtés du gouvernement somalien dans sa lutte contre les islamistes d'Al Chabaab, a déclaré un responsable du département d'Etat. Les Etats-Unis, a-t-il dit, "ne tournent pas le dos à la population somalienne et continueront de s'engager avec la Somalie jusqu'à ce que nous mettions un terme au terrorisme des Chabaab". John Kerry devait également remercier l'Amisom pour son action. La mission de l'Union africaine et l'armée somalienne ont chassé, avec l'appui des drones américains, les Chabaab de la plupart de leurs bastions dans le pays, même si les insurgés continuent de lancer des attaques meurtrières en Somalie et dans les pays voisins comme le Kenya, où ils ont revendiqué le massacre du 2 avril sur le campus universitaire de Garissa. En février dernier, Washington a nommé son premier ambassadeur en Somalie depuis le début des années 1990, Katherine Dhanani, qui sera basée à Nairobi et fera la navette pour rejoindre la capitale somalienne. Les Etats-Unis avaient retiré leur contingent de Somalie en 1993 après des combats sanglants dans la capitale, qui avaient coûté la vie à 18 militaires américains piégés dans Mogadiscio après la destruction de leur hélicoptère. D'autres pays occidentaux comme la Grande-Bretagne ont déjà rouvert une ambassade en Somalie, dans le périmètre de l'aéroport, où les mesures de sécurité sont drastiques. (Abdi Sheikh; Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre André pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.