Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Virage libéral pour la diplomatie brésilienne à Buenos Aires

Reuters24/05/2016 à 04:46
    par Anthony Boadle 
    BRASILIA/BUENOS AIRES, 24 mai (Reuters) - Le nouveau 
ministre des Affaires étrangères brésilien, José Serra, a marqué 
lundi lors de sa première visite en Argentine une nette 
inflexion de la diplomatie du pays, qui entend désormais 
privilégier les liens commerciaux aux alliances idéologiques. 
    Âgé de 74 ans, le nouveau chef de la diplomatie brésilienne, 
qui s'est porté candidat à la présidentielle à deux reprises, a 
fait la promesse d'ouvrir de nouveaux marchés pour les 
exportations brésiliennes dans un contexte économique difficile. 
    A Buenos Aires, il s'est concentré sur la rénovation de 
l'union douanière sud-américaine, le Marché commun du Sud 
(Mercosur), afin d'en faire une véritable zone de libre-échange. 
    Doté de nouveaux pouvoirs pour négocier des accords 
commerciaux, José Serra prévoit en outre de renforcer les liens 
avec les marchés traditionnels comme l'Europe et les Etats-Unis 
et de développer les relations avec la Chine, devenue récemment 
le premier marché à l'exportation du pays. 
    Après la préférence accordée par Lula aux relations 
Nord-Sud, et une position nuancée de Dilma Rousseff face aux 
Etats-Unis, Serra estime qu'une amélioration des relations avec 
Washington est inévitable, notamment grâce à un assouplissement 
des barrières commerciales. 
    "Il y aura un alignement plus grand entre les Etats-Unis et 
le Brésil sur des questions mondiales", prédit Michael Sifton, 
président du groupe de réflexion InterAmerican Dialogue. 
    L'Argentine, gouvernée par les libéraux depuis l'année 
dernière, jouera aussi un rôle de premier plan dans la stratégie 
commerciale brésilienne, le pays représentant la première 
destination de la production manufacturière du Brésil. 
    "La diplomatie va de nouveau refléter les valeurs de la 
société brésilienne et l'intérêt de son économie, et elle ne 
sera plus au service des préférences idéologiques d'un parti et 
de ses alliés à l'étranger", a dit José Serra dans son premier 
discours en tant que ministre la semaine dernière. 
    Il a en outre réprimandé le Venezuela, Cuba, la Bolivie, 
l'Equateur et le Nicaragua, les accusant d'interférer dans les 
affaires intérieures en qualifiant de "coup d'Etat" la 
suspension de Dilma Rousseff. 
    Au Venezuela, le président Nicolas Maduro a rappelé son 
ambassadeur à Brasilia à la suite de la suspension de Dilma 
Rousseff pour procéder à des consultations.  
 
 (Julie Carriat pour le service français, édité par 
Jean-Stéphane Brosse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.