Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Violents combats dans l'est de l'Ukraine, près de Donetsk

Reuters03/06/2015 à 19:37

(Actualisé avec réaction du département américain d'Etat, § 5) KIEV, 3 juin (Reuters) - Un millier de combattants séparatistes, appuyés par l'artillerie et des blindés, ont lancé une offensive dans la nuit de mardi à mercredi contre les positions de l'armée gouvernementale à l'ouest de Donetsk, a annoncé l'armée ukrainienne. Il s'agit des combats les plus violents dans l'est de l'Ukraine depuis plusieurs mois. En février, un accord de cessez-le-feu a été conclu à Minsk, la capitale biélorusse, mais il a été régulièrement violé depuis lors. A Moscou, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a imputé ces nouveaux affrontements aux "provocations" de l'armée ukrainienne. "Nous suivons de très près la situation et nous sommes profondément inquiets face aux provocations des forces armées ukrainiennes qui sont, autant qu'on puisse le savoir, à l'origine de cette situation", a-t-il dit à des journalistes. A Washington, le département américain d'Etat a fait part de son trouble. De telles attaques sont inacceptables et pourraient aboutir à des "coûts additionnels" pour la Russie, a déclaré la porte-parole du département d'Etat. "La Russie porte une responsabilité directe pour éviter de telles attaques et faire appliquer le cessez-le-feu", a poursuivi Marie Harf. Le ministère ukrainien de la Défense a affirmé qu'une attaque rebelle contre la ville de Maryinka, à 15 km à l'ouest de Donetsk, bastion des séparatistes, avait été repoussée. Les insurgés, pour leur part, ont démenti mener des actions offensives et ont accusé les gouvernementaux d'avoir tué une quinzaine de personnes dans des bombardements. "A 03h00 (00h00 GMT), l'ennemi a commencé un bombardement massif de nos positions près de Maryinka et de Krasnogorivka (...) Il a utilisé des chars et de l'artillerie", a déclaré lors d'un point de presse à Kiev le porte-parole de l'armée ukrainienne, Andriy Lissenko. Les tirs ont duré près de douze heures avant de cesser, a précisé le ministre ukrainien de la Défense, Stepan Poltorak. "Pour l'instant, l'offensive est stoppée", a-t-il ajouté. "Pour répondre aux attaques, nous avons été contraints d'utiliser de l'artillerie lourde", a dit un autre porte-parole militaire ukrainien, Oleksiy Mazepa. Un chef rebelle, Vladimir Kononov, a déclaré qu'une quinzaine de combattants et de civils avaient été tués par les bombardements du côté des séparatistes, rapporte le service de presse des insurgés DAN. Les tirs ont provoqué des coupures d'électricité dans deux mines de la région, celles de Skotchinski et de Zassiadko, et plus de 900 mineurs ont été un moment bloqués sous terre. Près de Louhansk, ville tenue par les rebelles, deux civils, un homme de 67 ans et sa femme de 64 ans, ont été tués mercredi matin par un obus de mortier tiré par les séparatistes qui a touché leur voiture, à 20 km de la ligne de front, ont annoncé les autorités locales. Le gouverneur pro-Kiev de la région, Hennadiy Moskal, a mis en cause les rebelles qui font de temps en temps des incursions dans ce secteur. (Pavel Polityuk et Alessandra Prentice, avec Gleb Garanich et Denis Dyomkin; Guy Kerivel et Henri-Pierre André pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.