1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Violences contre les femmes : quand le prédateur est le conjoint
Le Point08/03/2018 à 17:39

En 2018, la journée internationale de la femme sera incontestablement marquée par la dynamique #MeToo, phénomène récemment salué par le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l'homme. Mais, si les violences sexistes sont désormais sous les projecteurs, quel que soit le contexte, il ne faut cesser de souligner que, parmi les très nombreux cas de harcèlements, de viols et de violences sexistes, une grande partie des faits sont causés par le conjoint.

L'affaire Jonathann Daval s'inscrit dans cette mouvance. Non, le meurtre de son épouse, Alexia, ne peut être décrit comme un « crime passionnel », l'épithète trop souvent accolée à ce type de situation, mais doit être reconnu comme relevant de la violence conjugale, comme l'avaient déjà rappelé en 2017 de nombreuses voix féministes.

Ces meurtres sont hélas bien trop fréquents. Les assassinats de 19 femmes en 18 jours en Argentine avaient ainsi suscité une vague massive de manifestations qui se sont ensuite répercutées à travers l'Amérique latine ces deux dernières années sous le slogan « Ni una más » (pas une de plus).

Lire aussi Ces féminicides qui ébranlent l'Argentine

Des conséquences sanitaires graves

D'après les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 38 % des meurtres où la victime...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer